Accueil > Interview

interview

 

Luca de Meo, DG de Renault

le 24/03/2022 14:50:00


Le titre affiche un nouveau repli de 2,3% aujourd'hui après la perte de 2,3% hier. Renault Group a annoncé que son conseil d'administration, réuni mercredi, a acté la suspension des activités de l'usine Renault de Moscou à partir de ce jour.

Le constructeur automobile au losange ajoute qu'il "évalue les options possibles concernant sa participation dans Avtovaz, tout en agissant de manière responsable envers ses 45.000 salariés en Russie".

Suite à cette annonce, Oddo maintient sa note " neutre " sur le titre, avec un objectif de cours inchangé de 30 euros.

Le Losange a aussi fait savoir qu'il évaluait les options possibles concernant sa participation dans AvtoVaz, un groupe automobile russe appartenant à Renault opérant notamment sous la marque Lada.

" De manière concrète, ceci signifie que le constructeur sort totalement de la Russie, une décision non sans conséquence alors qu'il s'agissait de son deuxième marché mondial (482k unités, 18% de ses volumes globaux l'an dernier), voire sans doute le premier en termes de rentabilité ", souligne Oddo.

La décision n'est pas sans conséquence sur la guidance du groupe : Renault abaisse ses objectifs annuels et vise désormais une MOP de ~3% (contre > 4%) et un FCF Auto positif (contre >1 MdE).

Invest Securities réitère pour sa part son opinion "achat" sur Renault, mais retire le titre du constructeur automobile de sa "Sélection favorites IS", avec un objectif de cours ramené de 70 à 45,1 euros, estimant la "visibilité 2022 fortement obscurcie par la Russie".

"La guerre déclarée à l'Ukraine, les sanctions économiques et la pression sur les groupes actifs en Russie devraient conduire Renault à sortir du pays", pense l'analyste pour qui "tous les "momentum" favorables qui s'accumulaient depuis le second semestre 2021 sont volatilisés".

Ses BNA 2022/23/24 sont revus de -31,7%/-11,8%/-10,7%. "Les investisseurs n'ont sans doute pas encore totalement intégré les risques sur le titre, même si le potentiel par rapport à l'objectif de cours reste de +96%", juge-t-il.

bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour

Chris Williamson de S&P Global Market Intelligence
"Les pressions sur les prix, conjuguées à la solidité rassurante de la croissance du PIB, inciteront probablement la Banque centrale européenne à resserrer prochainement sa politique monétaire"

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.