Accueil > Champion

champion

Eric Trappier, Président de Dassault Aviation

18/05/2022 15:40:00
Le titre affiche une progression de 65% depuis le 1er janvier 2022 profitant de l'annonce de plusieurs commandes et de recommandations positives des bureaux d'analyses. C'est la meilleur performance du SBF120 après Eramet.

Dassault Aviation a fait part fin Mars d'un nouveau contrat pour l'acquisition de six Rafale neufs additionnels par la Grèce, faisant suite à l'acquisition de 18 Rafale en janvier 2021, ce qui portera donc à 24 le nombre de Rafale exploités par l'Armée de l'Air grecque.

Les 18 Rafale relatifs au premier contrat seront entièrement déployés en Grèce d'ici à l'été 2023. Les six Rafale additionnels seront ensuite livrés à l'Armée de l'Air grecque peu de temps après, à partir de l'été 2024.

"En tant que pays européen et membre de l'OTAN, la Grèce est un allié stratégique majeur de la France", souligne Dassault Aviation ajoutant que cette nouvelle commande "prolonge près de cinquante ans de partenariat ininterrompu".

Le groupe a également indiqué avoir reçu le premier acompte du contrat portant sur l'acquisition par les Émirats Arabes Unis de 80 Rafale, contrat signé le 3 décembre 2021 qui "illustre la puissance du partenariat stratégique entre les EAU et la France".

Stifel réitère sa recommandation "achat" sur Dassault Aviation avec un objectif de cours relevé de 31% à 170 euros, une nouvelle cible impliquant un rendement total pour l'actionnaire de +24%.

Le broker laisse inchangées ses estimations de BPA supérieures aux attentes pour les exercices 2022 et 2023, après de bons résultats pour 2021 et ses discussions avec la direction du constructeur aéronautique.

"Nous continuons de voir du potentiel pour une hausse significative du consensus de BPA", affirme-t-il, pointant aussi une demande grandissante en jets d'affaires et de possibles gains supplémentaires à l'export pour le Rafale pouvant soutenir une expansion de ses multiples.

Oddo BHF a réaffirmé également son opinion "surperformance" sur Dassault Aviation et relève son objectif de cours de 132,5 à 158 euros "basé sur une moyenne entre une SOTP et un DCF qui permet de capturer l'accélération des livraisons Rafale véritablement sensible à partir de 2025".

"L'appréciation récente du cours n'a pas modifié notre vision d'une sous-valorisation injustifiée du titre puisque la participation dans Thales s'est également appréciée et la position de cash propre s'est aussi accrue dans notre modélisation", indique l'analyste.

En appliquant le multiple VE/EBIT 2023 des pairs de la défense Europe, le bureau d'études aboutit à une destruction de valeur de l'activité civile comprise entre 1,7 et 2,8 milliards d'euros suivant les hypothèses, ce qui est à ses yeux, totalement injustifié.

UBS a également renouvelé au mois de mars sa recommandation d'achat sur Dassault Aviation, avec un objectif de cours revu à la hausse de 117 à 150 euros, en raison des "solides" perspectives affichées par le Rafale.
 

faiblesse du jour

Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.