Accueil > Dossier

Airbus: les conseils des analystes

Des brokers abaissent leurs objectifs



Plusieurs analystes ont fait un point sur la valeur et ont fixé de nouveaux objectifs de cours.

Jefferies maintient sa recommandation Achat mais baisse son objectif de cours à 140E (contre 145E auparavant) sur le titre Airbus.

" Nous avons été rassurés sur la solidité des perspectives à moyen terme du groupe ", commente Jefferies. Si les défis de la chaîne d'approvisionnement restent le principal problème pour l'analyste, " les rendements pour les actionnaires et l'évolution des marges après 2023, qui devrait s'accélérer malgré des hypothèses d'inflation prudentes, confirment l'attrait des actions. "

" Le remplacement de l'A320neo vers 2040 repousse la hausse de la R&D et les risques de développement ", estime encore Jefferies pour qui Airbus reste " notre meilleur choix sectoriel, avec un profil de valeur clair, se négociant 10% en dessous de sa moyenne sur 5 ans avant COVID ".

" Nous réduisons nos estimations d'EBIT de 4 % à 6 % sur la période 2023-25 en raison de la hausse de l'inflation et des difficultés liées aux coûts de démarrage, et nous ajustons nos hypothèses de change à 1,03 $/E ".

Stifel maintient sa recommandation Achat mais abaisse aussi son objectif de cours à 150 E (en baisse de 3 % par rapport aux 155 E précédents).

" Nous réduisons le bénéfice par action de l'exercice 2022 (-6%) et de l'exercice 2023 (-3%), tout en laissant l'exercice 2024 inchangé, afin de correspondre aux prévisions pour l'exercice 2022 et aux commentaires sur le taux de production de l'A320 ", précise l'analyste qui considère toujours Airbus " comme un titre attractif pour les investisseurs ".

Et de noter que la société a réitéré ses prévisions de taux de production pour la famille A320, et ses prévisions pour l'exercice 2022, " malgré le scepticisme récent des investisseurs ".

Dans l'ensemble termine Stifel, " nous continuons à voir un potentiel de hausse significative du BPA consensuel et une plus grande confiance dans les perspectives de livraison pour soutenir l'expansion de son multiple de négociation ".

Oddo maintient sa recommandation Surperformance mais abaisse également son objectif de cours à 132E (contre 145E auparavant).

" Le management a confirmé son objectif de livraisons 2022 de 700 appareils ainsi que l'atteinte d'une cadence 65 A320 dès début 2024 pour ensuite atteindre 75 fin 2025 contre 50 fin 2022 ", relève l'analyste.

Malgré tout, Oddo a réduit de 7.4% l'EBIT ajusté 2023 sur la base de 810 livraisons dont 637 A320. "La marge ne devrait pas diminuer entre 2022 et 2023 ", estime l'analyste qui table plutôt " sur une marge EBIT groupe de 9.6% contre 9.2% en 2022. "

Enfin, poursuit Oddo, Airbus a indiqué qu'elle était prête à étudier un programme de rachat d'actions une fois le seuil de trésorerie nette de 10 MdE atteint. " Nous estimons que ce niveau serait proche d'être atteint dès la fin de cet exercice ce qui pourrait ouvrir la voie à une annonce dans le courant de 2023. "

 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.