Accueil > Dossier

Accor: en hausse de 25% depuis fin 2016

La cession d'HotelInvest se rapproche.



En hausse de 25% depuis le début fin 2016, soit 1,5 fois la performance de l'indice CAC 40, l'action Accor n'a pas démérité à la Bourse de Paris. Et pourtant, l'année du groupe hôtelier n'est pas terminée : il doit encore annoncer le résultat de la cession partielle de sa branche foncière HotelInvest, une opération qui a pris du retard, mais va profondément changer le profil du groupe.

A son cours actuel d'un peu plus de 43 euros, Accor capitalise 12,5 milliards d'euros à la Bourse de Paris. Or le projet Booster, qui vise à vendre une partie de la branche foncière HotelInvest à des investisseurs institutionnels, porte sur des actifs valorisés aux environs de 6,5 milliards d'euros.

Annoncé de longue date, ce projet prend du temps, un peu plus que prévu d'ailleurs. Mais il devrait néanmoins être bouclé d'ici la fin de l'année et induire la vente d'au moins la moitié d'HotelInvest. Accor va donc se recentrer sur l'activité hôtelière proprement dite, moins capitalistique. Il va aussi enregistrer des entrées de cash importantes et, au final, le profil stratégique et financier de l'entreprise évoluera très sensiblement.

"Accor nous semble particulièrement bien positionné avec son ensemble de marques qui va du segment économique au haut de gamme. D'autant que le groupe développe l'offre de particuliers qui lui permet de se diversifier", écrivant Société générale dans une note publiée le 25 septembre.

"Nous attendons la cession d'AccorInvest, dont la clôture pourrait être annoncée au cours de l'automne, et qui devrait permettre au groupe d'être plus lisible et plus profitable tout en bénéficiant d'environ 4,2 milliards d'euros de cash", soit une cession de 70% de la branche hôtelière, ajoutent les spécialistes. Leur objectif de cours à 12 mois : 46,5 euros.

Une note de Barclays Capital (BarCap) publiée ce matin allait dans le même sens. "Nous pensons que le marché sous-estime le potentiel d'accélération de la croissance d'Accor", argumente BarCap. "Nous nous attendons à ce que cela change après la vente d'HotelInvest", ajoutaient les spécialistes.

Selon eux, la croissance du RevPAR d'Accor, qui s'annonce autour de 2% l'an, devrait largement dépasser celle du concurrent britannique IHG, de même que la progression du résultat d'exploitation. Et ce alors même que IHG est, pour l'heure, mieux valorisé qu'Accor. A l'achat sur le titre Accor, BarCap a porté sa cible de 42 à 49 euros.

BarCap suppute que la finalisation de la vente d'HotelInvest "devrait intervenir dans les six semaines qui viennent environ", et porter sur 55% de son capital.

En vue sur l'agenda d'Accor : les ventes du 3e trimestre, attendues le 19 octobre.

EG
 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.