Accueil > Dossier

Richemont: a annoncé ses résultats

Les avis des bureaux d'analyses



Suite à l'annonce des résultats plusieurs analystes ont fait un point sur la valeur.

Stifel réaffirme sa recommandation "achat" sur Richemont tout en abaissant son objectif de cours de 160 à 155 francs suisses, pour refléter une dévalorisation récente de l'ensemble de pairs du groupe de luxe helvétique.

Après la publication de ses résultats annuels la semaine passée, le broker laisse inchangées ses estimations d'EBIT 2023-24, des prévisions de ventes plus élevées compensant des hypothèses de marges plus basses dans toutes les divisions.

Stifel pointe aussi "des propos encourageants au vu de l'environnement externe volatile et incertain", avec une croissance des ventes en Asie Pacifique restée positive en avril (et en mai) en dépit des perturbations commerciales significatives en Chine.

Oddo confirme de son côté son opinion neutre sur le titre mais abaisse son objectif de cours à 125 CHF (contre 140 CHF).

Oddo s'attendait respectivement à 19 094 ME (soit une croissance tcc au 4ème trimestre de +26%) et 3765 ME (marge à 19,7% dont 17,8% au 2ème semestre) et le consensus FactSet prépublication s'élevait à respectivement 19071 ME et 3805 ME.

" L'EBIT annuel sort près de 10% en dessous des attentes avec une remontée des coûts opérationnels sur le S2 qui si elle était attendue et annoncée par la société va beaucoup plus loin que les attentes (les charges opérationnelles représentaient 41.4% du CA au S1, elles passent à 48.2% sur le S2) " indique le bureau d'analyses.

" Si la perte d'EBIT de YNAP se réduit visiblement au S2, Maisons Joaillères et Horlogers Spécialisés enregistrent sur l'exercice une remontée de la marge -70 pbs / -80 pbs en dessous des attentes d'où l'impression d'un levier opérationnel par rapport à l'avant COVID moins fort chez Richemont Maisons Joaillères (gain de marge de 300 pbs environ) que chez LVMH F&L (gain observé de 800 pbs) ou chez Hermès (+500 pb) " rajoute Oddo.

Jefferies souligne également que le groupe a réalisé un chiffre d'affaires supérieur aux prévisions (19,2 milliards d'euros contre 18,7 milliards d'euros pour Jefferies et 18,8 milliards d'euros pour le consensuel) mais un net manque à gagner sur l'EBIT (3,4 milliards d'euros contre 3,8 milliards d'euros pour jefferies et le consensus).

Suite à cette annonce, Jefferies confirme son conseil à l'achat avec un objectif de cours de 140 CHF.

Jefferies indique que pour l'activité Montres, le chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros est légèrement supérieur, l'EBIT de 0,6 milliard d'euros ou 17,3% est insuffisant (jefferies 20%).

" Au quatrième trimestre, l'Europe a augmenté de 43 %, les Amériques de 46 %, l'Asie-Pacifique de 8 %, la joaillerie de 25 % et l'horlogerie de 41 % " indique également l'analyste.

 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.