Sondage

A quel niveau sera le CAC40 à fin Décembre 2022:

En hausse à 7100Pts
En hausse à 6850Pts
Stable sur le niveau des 6400Pts
En baisse à 6120Pts
En baisse à 5850Pts
 

a la une

09/12/2022 15:06:00
Bourse en ligne

Marchés

Marché: le regard de CPR AM sur l'inflation et les taux

Alors que l'actualité de l'année 2022 a surtout été marquée par le conflit russo-ukrainien, le monde de la finance a aussi suivi de près une autre guerre, plus silencieuse : celle menée par les banques centrales contre la hausse des prix.

D'un côté, " une inflation verticale digne des années 70 ", de l'autre " une hausse des taux longs de 250 pb " ont rappelé les analystes de CPR Asset Management, jeudi 8 décembre, à l'occasion d'une conférence investisseurs organisée à Paris.

Actionné depuis des mois, le levier de la hausse des taux semble porter ses fruits outre-Atlantique, estime CPR AM qui pointe notamment le recul des prix à la pompe, le fléchissement des prix dans l'alimentation ou encore le recul des prix dans le secteur automobile.

En revanche, le constat n'est pas le même sur le vieux continent, où le pic d'inflation n'a pas encore été atteint. Ainsi, même si l'inflation est passée de 10,6 % en octobre à 10 % en novembre, " les prix du gaz et de électricité restent très élevés ", constate CPR AM, qui évoque aussi les risques de pénurie d'énergie pour l'hiver.

La trajectoire de l'inflation n'est donc plus la même de chaque côté de l'Atlantique, avec notamment " une grande dichotomie " sur les prix de l'énergie. Aux USA, contrairement à l'Europe, le choc énergétique se traduit essentiellement sur les prix à la pompe, note-t-on chez CPR AM.

Il faut dire que la Fed a pris à bras le corps sa mission de lutte contre l'inflation avec un resserrement monétaire massif de 375 pb en l'espace de neuf mois ! Du jamais vu depuis Paul Volcker, président de la Fed de 1979 à 1987, qui eut pour mérite de vaincre l'inflation à grand renfort de hausse des taux - et au prix d'une lourde récession.

Selon CPR AM, l'effet de la hausse de taux décidée par la Fed commence à se faire sentir - son impact est généralement visible de 9 à 15 mois plus tard - mais il est encore trop tôt pour évaluer son ampleur.

Le marché immobilier, en tous cas, a déjà commencé à s'infléchir avec un net recul (CPR AM évoque même un " effondrement ") du nombre de transactions et des prix en baisse (après une hausse spectaculaire de 43 % entre 2019 et 2022).

En Europe, les taux sont à leur plus haut en 15 ans. Et " avec 4500 MdsE de réserves excédentaires, il y a urgence à réduire le bilan ", estime CPR AM.

Plus à l'est, les signaux en provenance de Chine ne sont pas des plus rassurants : effondrement de la confiance des ménages, chômage de 18 % chez les moins de 24 ans, érosion de la bulle immobilière avec des mises en chantier en recul de 35 à 40 %.... le tout sur fond inédit de contestation sociale...

La crise sanitaire a en effet laissé des traces au sein de la population et les choix politiques du gouvernement sont en plus en plus ouvertement critiqués. Pour ne rien arranger, les structures médicales semblent sous-dimensionnées et le vaccin Covid chinois n'apparaît pas aussi efficace qu'annoncé...

Ces éléments ont de quoi inciter à la prudence, surtout lorsque l'on sait que la Chine pèse quelque 18% du PIB mondial, et contribue à hauteur de 30% à la croissance mondiale annuelle.

Dans ce contexte complexe, CPR AM esquisse trois scénarios possibles. Le premier, associé à une note de probabilité de 50 %, est celui d'une récession douce tandis que les taux cesseraient leur ascension.

Le second scénario serait celui d'une inflation qui ne parvient pas à être endiguée malgré les efforts des banques centrales. La dernière prévision, plus sombre, est celle d'une Chine incapable de se stabiliser et d'un basculement dans une lourde récession.


Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

FIL ACTUALITE

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.