Accueil > Indices

WallStreet: 6ème gain mensuel d'affilée, 3 indices au zénith

(CercleFinance.com) - De zénith en zénith.
.. voilà ce qui résume ces 2 premières semaines du second trimestre 2021 : une succession de 9 records absolus intraday en 11 séances et 8 records de clôture, c'est sans précédent.

Nouvelle rafale de records absolus pour conclure en beauté cette séance des "3 sorcières" (6ème échéance mensuelle positive d'affilée, sans précédent depuis 2013) avec le Dow Jones +0,5% à 34.200, le S&P500 +0,36% à 4.185, le Nasdaq-100 (+0,1% à 14.050)... mais pas de record pour le Russell-2000 +0,25%.

Le Nasdaq Composite n'a grappillé que +0,1% : il a été plombé par les semiconducteurs avec KLA -1,6%, Paypal et Workday -1,5%, Nvidia -1,4%, Microchip -1,3%, NXP -1,2%, Xilinx -1,1%, AMD -1%... et lourde chute de Splunk -9,5%
Quelques hausses peu spectaculaires sur Cisco +2,25%, Expedia et Booking +2%, Comcast +1,8%... mais cela a suffi pour permettre à l'indice de finir dans le vert.

Wall Street a été soutenu par de nouvelles statistiques très robustes les mises en chantier de logements ont rebondi de 19,4% en données CVS le mois dernier aux États-Unis, à 1.739.000 en rythme annualisé, un niveau bien supérieur au consensus selon le Département du Commerce.

Le nombre de permis de construire de logements, censé préfigurer les mises en chantier futures, a quant à lui augmenté de 2,7% à 1.766.000 en mars, dépassant ainsi légèrement l'estimation moyenne des économistes.

La confiance des consommateurs s'est également améliorée en avril, mais moins que prévu, d'après les résultats préliminaires de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan publiés vendredi.

L'indice de confiance compilé par l'université américaine est ressorti à 86,5 ce mois-ci, après 84,9 en mars et 89 attendu par les économistes: il s'agit toutefois du meilleur score depuis janvier 2020.

Le sous-indice mesurant le jugement des consommateurs sur leur situation actuelle s'est inscrit en hausse, atteignant 97,2 sur le mois en cours contre 93 en mars.

Celui mesurant l'évolution de leurs anticipations ressort en revanche à un niveau stable, à 79,7 comme à l'issue du mois de mars.
Le marché obligataire a effacé la moitié de ses gains de la veille avec une hausse de 5Pts du rendement des T-Bonds, à 1,58%... sans le moindre impact négatif sur les indices US.

Le S&P500 a bénéficié d'un gros ramassage sur le secteur de la "pharma" avec Moderna +6,8%, Alexion +3,9%, Universal Health +3,6%, Pfizer +2,4%, Gilead +1,7%.
Evolution contrastée des banques avec State Street -7%, New York Mellon -4%, Morgan Stanley -2,8%... alors que Wells Fargo gagne +3,8%, US Bancorp +2,7% et PNC financial +2%.
Le secteur de l'énergie a terminé lanterne rouge, sur une baisse moyenne de près de -2%.


Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.