Accueil > Interview

interview

 

Edouard Guinotte, PDG de Vallourec

le 18/11/2021 14:40:00

Vallourec: des analystes réitèrent leurs avis après les résultats

Vallourec a enregistré un chiffre d'affaires de 834 millions d'euros au cours du troisième trimestre 2021, en croissance de 16,4 % par rapport au troisième trimestre 2020 (+ 15 % à taux de change constants). Au cours des neuf premiers mois de 2021, le chiffre d'affaires s'est élevé à 2 378 millions d'euros, quasi stable par rapport aux neuf premiers mois de 2020 (+ 4,7 % à taux de change constants).

Le résultat net, part du Groupe, ressort à - 49 millions d'euros sur neuf mois, contre - 636 millions d'euros au cours des neuf premiers mois de 2020.

Vallourec vise un résultat brut d'exploitation (RBE) pour l'ensemble de l'année proche du bas de l'objectif de 475 à 525 millions d'euros, communiqué le 21 juillet 2021. Le groupe vise désormais une consommation de flux de trésorerie comprise entre - 380 et - 300 millions d'euros pour 2021.

Jefferies réaffirme sa recommandation "achat" et son objectif de cours de 13 euros sur Vallourec, au lendemain d'une publication du fabricant de tubes sans soudures au titre du troisième trimestre, qualifiée de "mitigée".

"Vallourec deviendra de plus en plus un producteur basé aux Amériques avec le rachat d'intérêts minoritaires aux États-Unis, la vente prévue de l'Allemagne et la transition associée des volumes vers le Brésil", souligne le broker.

"La transition des volumes allemands vers le Brésil à elle seule générera 130 millions d'euros supplémentaires d'EBITDA d'ici 2024 et les minorités américaines offrent une plus grande exposition au marché des OCTG actuellement à la croissance la plus rapide", poursuit-il.

Oddo confirme également sa recommandation Surperformance sur le titre avec un objectif de cours inchangé à 13 E après les résultats du troisième trimestre 2021.

" A l'issue de sa restructuration financière finalisée fin juin, la situation bilantielle a été assainie et le groupe redevient " investissable ", selon nous, pour certaines catégories d'investisseurs (fonds restructurations ou investisseurs sans filtre ESG fort) " indique Oddo.

L'analyste souligne que l'EBITDA atteint 128 ME (contre 71 ME au 3ème trimestre 2020), en ligne avec les attentes de 130 ME, soit une marge de 15,3% sur le trimestre. " La perte nette est en ligne avec les attentes à -7 ME contre -69 ME au 3ème trimestre 2020 ".

" Vallourec table sur un EBITDA, pour l'ensemble de l'année, dans le bas de fourchette communiquée en juillet : 475- 525 ME (consensus 480 ME ; Oddo BHF 485 ME) compte tenu de la baisse récente des prix du minerai de fer " indique l'analyste.

bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour

Déclaration des équipes de Generali Investments
"Les trois principaux vents favorables pour les actions (croissance des bénéfices, impression monétaire et impulsion fiscale) sont en train de s'atténuer".

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.