Accueil > Interview

interview

 

Luca de Meo, DG de Renault

le 04/02/2022 15:12:00


Le titre Renault affiche une belle performance depuis les 1er janvier 2022 avec un gain de plus de 11%. La valeur subit aujourd'hui quelques prises de bénéfices.

AlphaValue a relevé hier sa recommandation sur le titre Renault, qui passe à "achat" contre "accumuler" jusqu'à présent, avec un objectif de cours rehaussé en parallèle de 39 à 46,5 euros.

Dans une note publiée dans la matinée, le bureau d'études évoque la possibilité d'un spectaculaire retour sur le devant de la scène du constructeur automobile français.

"Les déclarations faites par les membres de l'Alliance lors de la conférence de la semaine passée ont envoyé un signal fort montrant que les liens entre Renault et Nissan sont plus solides que jamais, avec comme socle commun leurs projets dans l'électrification", souligne le cabinet de recherche indépendant.

"Cette situation apporte des avantages certains pour Renault, puisque le recours croissant à des plateformes, composants et capacités de production en commun va permettre la réalisation d'économies d'échelle et d'améliorer les marges, tout en portant les objectifs financiers de moyen terme", ajoute-t-il.

D'après AlphaValue, le plan "Renaulution" constitue tout simplement le projet le plus séduisant et le plus ambitieux présenté depuis des années par la firme au losange.

Renault a accueilli des analystes et des investisseurs ces deux derniers jours pour tester la Mégane E-Tech. Dans le cadre de cet événement, des présentations techniques ont expliqué en détail comment Renault a atteint son objectif de 2 milliards d'euros d'économies de dépenses d'investissement et de R&D (présenté dans le plan Renaulution) en l'espace de deux ans, soit un an plus tôt que prévu, ce qui a permis de réduire de 40 % les dépenses d'investissement et de recherche et développement indique ce matin les analystes de Goldman Sachs.

" L'ingénierie a joué un rôle clé dans les réductions de coûts - Renault a déjà mis en oeuvre une réduction de 20% de la part de l'ingénierie, et une réduction de 50% est prévue d'ici 2024. La part de l'ingénierie comprend des centres RTX à moindre coût en Inde, en Roumanie, en Amérique du Sud et en Espagne " indique le bureau d'analyse.

" Le plan et la réalisation d'économies permettront à ces centres d'augmenter leur contribution à 50% de l'ingénierie totale (contre une vingtaine aujourd'hui) ".

" Renault a une grande ambition pour la nouvelle Mégane qui, selon nous, peut apporter des éléments significatifs aux bénéfices, comme les lancements de la Mégane dans le passé ".

Suite à ces journées, Goldman Sachs confirme son opinion neutre sur la valeur avec un objectif de cours de 46 E.



bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour

Chris Williamson de S&P Global Market Intelligence
"Les pressions sur les prix, conjuguées à la solidité rassurante de la croissance du PIB, inciteront probablement la Banque centrale européenne à resserrer prochainement sa politique monétaire"

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.