Accueil > Conseil

conseil

Vilmorin: la croissance organique toujours à la peine

(CercleFinance.com) - Rude sanction boursière pour l'action du semencier français Vilmorin ce midi : après un double 'warning', le titre décroche de 16%, ce qui en fait la lanterne rouge de l'indice SRD.
Alors qu'elle avait commencé l'année 2018 dans la zone des 90 euros, l'action revient, vers 60 euros, à son niveau de janvier 2017.

Les temps sont décidément durs pour le groupe : après avoir raboté (de 5 à 4%), en début d'année, sa prévision de croissance organique pour l'exercice 2017/2018, Vilmorin a toujours du mal avec son CA.

En contraction organique de 3,5% au 1er semestre, les ventes ont encore plié de 2,6% dans ces mêmes termes au 3e trimestre (de janvier à mars derniers). De ce fait, si un rebond est toujours attendu, il tarde à se concrétiser. Et la direction abaisse de nouveau sa prévision en ne visant plus qu'une "légère" croissance organique (non quantifiée) en 2017/2018.

Le groupe évoque des "difficultés conjoncturelles" du côté des semences potagères, des stocks toujours élevés chez les distributeurs, notamment en Amérique du Nord, et des changements de règles phytosanitaires. Après - 0,1% au T3 et - 3,5% sur neuf mois, un rebond des potagères est toujours attendu au T4, mais la croissance organique attendue sur l'exercice revient de 4 à 2%.

Du côté des Grandes cultures, l'activité dominante (- 2,1% au T3, - 1,3% sur neuf mois), la faiblesse des cours des matières premières agricoles pèse toujours. Et de 4% de croissance organique annuelle, la direction envisage désormais un chiffre stable.

Vilmorin en tire les conséquences en termes de prévisions de résultats, laissées inchangées en mars : précédemment attendue stable sur l'exercice, la marge opérationnelle courante devrait maintenant reculer "d'au moins un point de pourcentage" par rapport à 2016/2017, soit 9,2%.

Les analystes de Portzamparc évoquent une "forte déception" sur les ventes, puisque "la reprise attendue sur le T3 n'est pas au rendez-vous", quelque soit la division considérée.

Les spécialistes ajoutent que bien qu'abaissées sérieusement, les nouvelles prévisions augurent néanmoins d'un fort rebond au T4, hypothèse jugée "optimiste". Portzamparc table d'ailleurs prudemment, pour l'exercice, sur une contraction organique des ventes de 1%, à 1,33 milliard d'euros.

Toujours d'avis d'alléger la valeur, les analystes réduisent leur objectif de cours de 75 à 66 euros (- 12%). "Nous continuons de penser que le titre Vilmorin pourra difficilement se revaloriser dans un contexte de marché aussi difficile avec des niveaux de matières premières céréalières (maïs, blé) toujours bas", termine une note.

Prochain événement inscrit sur l'agenda du groupe : le CA annuel, le 6 août.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

rappel valeur

Vilmorin & Cie


Secteur :
Agroalimentaire

Marché :
CAC All Shares
Compartiment A
SRD
FR0000052516

Dirigeant
Monsieur Philippe Aymard (Président-Directeur général)

Contact
http://www.vilmorin.info
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.