Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: l'embellie se confirme en attendant Wall Street

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait poursuivre son timide rebond de la veille mardi matin, même si les prises d'initiatives devraient rester limitée dans l'attente d'un signal en provenance de Wall Street.


Vers 8h15, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 - échéance juillet - gagne 22 points à 5924 points, annonçant un début de séance en territoire positif.

Le marché parisien avait achevé la séance de lundi sur un gain de 0,6% à l'issue d'une session marquée par de faibles volumes d'échanges du fait de la fermeture de New York pour "Juneteenth", nouvelle journée fériée commémorant la fin de l'esclavage.

Ce matin, les principales Bourses européennes semble décidées à évoluer sans grand changement en attendant la réouverture de Wall Street, dont l'orientation pourrait donner une direction au marché.

La question qui consiste à savoir si les places du Vieux Continent peuvent opérer un véritable redressement va bien entendu dépendre de la façon dont les marchés américains se comportent.

Les investisseurs ont réagi défavorablement, au cours des dernières semaines, au durcissement de la politique monétaire de la Fed, craignant que la banque centrale américaine ne "sur-réagisse" en faisant plonger l'économie américaine récession afin de freiner l'inflation.

Mais certains stratèges estiment que la sévérité de la réponse de la Réserve fédérale pourrait bien "avoir atteint son apogée".

"En d'autres termes, la politique menée par la Réserve fédérale américaine, devrait presque avoir atteint son niveau le plus agressif depuis le début du cycle inflationniste actuel", estime ainsi Patrick Zweifel, chef économiste chez Pictet Asset Management.

"Car les pressions sur les prix vont s'atténuer au cours des prochains mois, et la récente hausse des rendements obligataires montre que, grâce à la rhétorique sévère de la Fed, nous avons déjà parcouru une bonne partie du chemin", explique-t-il.

L'intervention du président de l'institution, Jerome Powell, qui sera audité mercredi et jeudi par le Congrès américain, sera d'autant plus suivie.

"Si l'inflation commence à s'améliorer, les tensions marquées qui s'exercent sur les rendements obligataires pourraient s'atténuer et alléger en conséquence la pression sur les marchés d'actions", assure Mike Gibbs, le directeur du portefeuille d'actions de Raymond James.

"Une fois que le calme sera revenu après le marché baissier que nous connaissons à l'heure actuelle, nous pensons que les investisseurs de long terme pourraient trouver les profils risque/rendements attractifs aux niveaux de valorisation actuels", poursuit-il.

"Et il s'agit-là d'une question de court terme, c'est-à-dire de l'ordre de quelques semaines ou mois", conclut l'analyste.

Dans cette optique, le spécialiste recommande de commencer à se positionner sur des valeurs de qualité dès à présent.

La tendance est d'ailleurs soutenue par des nouveaux signes de désescalade sur le marché des taux.

Aux Etats-Unis, le rendement des Treasuries à 10 ans évolue mardi sous le seuil de 3,24%, bien en-dessous de ses pics pluriannuels établis la semaine passé.

Celui du Bund allemand de même échéance confirme aussi sa détente, à 1,74%.

En Asie, la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 1,8% mardi après avoir aligné cinq séances de baisse sur six.

A l'exception des derniers chiffres des ventes de logements anciens aux Etats-Unis, aucune statistique ne figure à l'agenda du jour.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.