Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Safran: le titre résiste bien, des analystes à l'achat

(CercleFinance.com) - Le titre termine la journée en repli que de 0,1% alors que le CAC40 abandonne plus de 1%.


A l'occasion de sa journée investisseurs, Safran a déclaré viser une croissance organique du chiffre d'affaires de plus de 10% par an sur la période 2021-25, tirée par la croissance du chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils d'environ 15% par an.

Le groupe vise aussi une marge opérationnelle courante entre 16 et 18% à l'horizon 2025, ainsi qu'une forte génération de trésorerie avec un taux de conversion du résultat opérationnel courant en cash-flow libre de 70% en moyenne sur 2021-25.

Safran a pour objectif de verser au titre de 2022 (payé en 2023) un dividende à hauteur de 40% du résultat. Au-delà de 2023, son conseil d'administration "examinera sa pratique de retour aux actionnaires afin d'assurer un rendement croissant et attractif".

UBS a renouvelé jeudi sa recommandation d'achat sur Safran, qu'il assortit d'un objectif de cours de 133 euros, jugeant "très encourageants" les objectifs dévoilés ce matin dans le cadre de la journée d'investisseurs.

Selon l'intermédiaire, les perspectives présentées par le groupe français d'aéronautique et de défense à l'occasion de la réunion le place dans une trajectoire de croissance particulièrement séduisante.

"Nous pensons que les prévisions qui ont été dévoilées, tout comme la tonalité positive décrite à l'horizon 2024-2025, devraient être bien perçues et rassurer les investisseurs de long terme quant au potentiel de l'entreprise", explique UBS.

L'analyste estime que le message livré lors de la réunion devrait également les rasséréner concernant la résistance du groupe à la crise sanitaire.

Stifel maintient pour sa part sa note " achat " sur le titre Safran, avec un objectif de cours inchangé de 150 euros. Le bureau d'analyses confirme également ses estimations de BPA.

Le fait que le titre ait lâché près de 17 % depuis le 10 novembre constitue une opportunité pour les investisseurs qui souhaitent regarder plus loin que le court terme, indique le broker.

Enfin, Stifel évoque la menace Omicron et estime que si la propagation de cette variante s'avère être une brèche dans le courbe de reprise du trafic, " il est peu probable qu'il y ait des reports significatifs de visites d'ateliers de moteurs ou les livraisons d'avions ".

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.