Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: les annonces de la Fed difficilement digérées

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir dans le désordre jeudi matin au lendemain d'une séance de lourd repli liée à la décision de la Fed de relever ses taux pour la cinquième fois en autant de réunions.


Une demi-heure avant l'ouverture, les contrats "futures" sur les grands indices new-yorkais évoluent non loin de l'équilibre, voire en très légère hausse, signalant une ouverture plutôt prudente après le repli de la veille.

Comme prévu, la Réserve fédérale a annoncé hier qu'elle avait de nouveau relevé ses taux directeurs de 75 points de base, désormais portés entre 3% et 3,25%, et réaffirmé prévoir des hausses supplémentaires.

Les investisseurs n'ont pas particulièrement apprécié ces déclarations, comme en témoignent les pertes importantes signées hier, le Dow Jones ayant fini par abandonner 1,7% et le Nasdaq ayant cédé près de 1,8%.

Wall Street a très vite perdu du terrain lorsque les projections de la banque centrale ont apparaître des taux d'intérêt se situant autour de 4,5% l'an prochain, une posture bien plus restrictive que ce qu'attendaient les investisseurs.

Les acteurs de marché ont surtout retenu que Jerome Powell, le président de la Fed, se montrait toujours aussi résolu à poursuivre le durcissement monétaire tant que la croissance ne se serait pas calmée et que les tensions du marché du travail ne se seraient pas apaisées.

Ces propos impliquent une correction encore plus marquée de l'immobilier, un fort coup de frein à la croissance, voire une entrée en récession, ainsi qu'une remontée du taux de chômage, préviennent d'emblée les analystes.

Autant de facteurs peu propices aux marchés d'actions, alors que l'indice S&P 500 accuse déjà une baisse de plus de 20% depuis le début de l'année, ce qui en fait à ce stade son pire exercice depuis 2008.

D'après les calculs de Goldman Sachs, une remontée du taux de chômage vers la zone des 5% à 6% (contre 3,7% aujourd'hui) impliquerait un repli du S&P vers 2900-3375 points, soit une chute supplémentaire allant de 11% à 23% par rapport aux niveaux actuels.

La hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage, bien qu'un peu moins forte que prévu, a conforté ce matin le scénario d'une accalmie du marché du travail sous l'effet de l'action de la Fed.

Du côté des taux, les dégagements observés en Bourse et l'accumulation des craintes de voir la croissance ralentir ne freinent en rien la remontée des rendements obligataires.

L'emprunt à 10 ans se tend de nouveau en direction des 3,56%, non loin du pic pluriannuel de 3,60% établi en début de semaine.

Après avoir réagi vers le haut aux dernières annonces de la Réserve fédérale, hier soir, le dollar se stabilise autour de 0,9870 face à l'euro.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.