Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: de nouvelles statistiques vont devoir être digérées

(CercleFinance.com) - Après avoir enchaîné deux séances de baisse, la Bourse de Paris devrait ouvrir sans tendance claire jeudi dans l'attente d'une nouvelle série d'indicateurs économiques susceptibles d'influencer les prochaines décisions de politique monétaire.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - échéance septembre - est virtuellement inchangé à 6222,5 points, laissant entrevoir un début de séance à l'équilibre ou presque.

Cette avant-dernière séance de la semaine sera animée par de nombreuses statistiques aux Etats-Unis, avec entre autres l'indice Empire State de la Fed de New York, l'indice de la Fed de Philadelphie, les ventes de détail et les derniers chiffres de la production industrielle.

Ces statistiques ne devraient pas manquer d'alimenter le débat en cours sur la remontée des taux de la Réserve fédérale, qui reste la préoccupation numéro un des marchés, avec pour corollaire le renforcement du dollar et des rendements obligataires.

A ce stade, l'économie américaines se révèle plus résiliente que prévu, mais le rapport d'août sur l'indice des prix à la consommation a révélé que l'inflation mettrait plus de temps que prévu à se résorber.

Tant que les chiffres d'inflation n'auront pas donné de signes d'apaisement durable, la Fed - et son homologue européenne la BCE - resteront résolues à ignorer les risques baissiers qui pèsent sur l'activité, préviennent les analystes à l'unisson.

"Le resserrement des conditions financières aux Etats-Unis et la trajectoire plus élevée des taux des fonds fédéraux suggèrent (...) que la voie vers un atterrissage en douceur continue de se rétrécir et qu'une récession aux Etats-Unis est plus probable qu'improbable au cours des 12 prochains mois", avertissent Tiffany Wilding et Allison Boxer, économistes chez PIMCO.

La Bourse de New York n'a récupéré mercredi qu'une petite partie des pertes accusées la veille avec le choc de l'inflation: le Dow Jones a grappillé 0,1%, tandis que le Nasdaq Composite se reprenait d'un peu plus de 0,7%.

En Asie, un léger repli du yen a été à l'origine d'un modeste rebond de la Bourse de Tokyo jeudi (+0,2%), mais l'indice CSI 300 des plus grandes sociétés chinoises cotées à Shanghai et Shenzhen se repliait lui de 1,3%.

En France, les résultats définitifs de l'indice des prix à la consommation pour le mois d'août seront dévoilés par l'Insee à 8h45. Ils devraient faire apparaître une inflation confirmée à +6,5% en rythme annuel.

Sur le marché obligataire, le resserrement monétaire généralisé pousse les rendements souverains à la hausse et le rendement des bons du Trésor américains à 10 ans reste à des niveaux proches de ses plus hauts annuels, autour de 3,41%.

En conséquence, les valorisations des marchés d'actions sont désormais jugées moins attractives, ce qui conduit bon nombre de stratèges, à commencer par ceux de Pictet Wealth Management, à conseiller de sous-pondérer les actions mondiales.

Dans ce contexte difficile, le marché parisien résiste plutôt bien et a réussi hier à limiter son repli (-0,4%) vers les 6222 points, se maintenant ainsi au-dessus de son palier de soutien des 6150 points.

Rien de rédhibitoire, estiment les analystes, contrairement au scénario de ventes "à tout prix" qui a pu s'observer mardi sur les valeurs américaines suite aux chiffres décevants de l'inflation.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.