Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: finit de peu sous 6.800, Wall-Street accélère à +1,5%

(CercleFinance.com) - Le CAC40 achève la séance sur une perte de 1,25%, à 6795 points, poursuivant ainsi sa série de clôtures en dents de scie : depuis près d'une semaine, l'indice alterne en effet quotidiennement entre le rouge et le vert, au gré des informations plus ou moins rassurantes ou inquiétantes sur le variant Omicron.


La bourse de Paris témoigne ainsi de sa vulnérabilité aux informations contradictoires qui vont d'un alarmisme rouge vif (l'Allemagne craint une submersion des hôpitaux, penche pour la vaccination obligatoire) à des avis de médecins infectiologues et urgentistes en Afrique du Sud qui jugent le nouveau variant plutôt bénin.

Pour les chartistes de Kiplink, cette dégradation de tendance rapproche un peu plus l'indice parisien de son dernier support majeur de tendance, situé à 6.705 points.

Outre-Atlantique, les indices sont bien orientés à la mi-séance : les indices US ne sont pas exactement au plus haut (le Dow Jones a affiché jusqu'à +2%) mais le S&P 500 gagne +1,3%, le Dow Jones à +1.6%, et après avoir ouvert en baisse, pénalisé par l'annonce d'Apple au sujet d'un ralentissement des achats de composants pour l'iPhone 13, le Nasdaq reprend +0,6%.

Par ailleurs, les investisseurs ont aussi en mémoire la récente déclaration de Jerome Powell évoquant un possible durcissement de la politique de la Fed, dès le 15 décembre.

"La volatilité s'est de nouveau invitée sur les marchés financiers au moment où se met régulièrement en place le rallye de fin d'année", constate Alexandre Baradez, le responsable de l'analyse marchés chez IG France.

L'indice VIX du CBOE - souvent dénommé "indice de la peur" - s'est emballé bien au-delà des 30 points hier soir, un nouveau plus haut depuis le début de l'année, avec 40% de variation entre le plancher et le zénith du jour (il se replie de -7,5% à l'ouverture, vers 28,8.

Côté chiffre, après le basculement symbolique sous la barre des 200.000 des inscriptions hebdomadaires au chômage annoncé jeudi dernier, le nombre augmente cette semaine de +28.000 (à 222.000 contre 194.000) annonce jeudi le Département du Travail.
Les économistes attendaient en moyenne 250.000 inscriptions au chômage à l'issue de la semaine écoulée.

En extrapolant les tendances récentes, les analystes estiment que l'emploi américains devrait retrouver son niveau d'avant la crise sanitaire à la mi-2022.
Le point d'orgue de la semaine retentira demain avec la publication du "NFP", le rapport mensuel sur l'emploi.
En attendant, les T-Bonds stagnent vers 1,434%, nos OAT basculent sous les 0,000% (-0,025%, soit -5,5Pt... un marqueur d'ambiance "risk-off").

Dans l'actualité des valeurs françaises, Alstom annonce le futur transfert à Hitachi Rail des activités liées à la contribution de Bombardier Transport pour le train à très grande vitesse V300 ZEFIRO, dans le cadre de ses engagements vis-à-vis de Bruxelles au titre de l'acquisition de Bombardier Transport.

Pierre & Vacances publie une perte nette de -341,3 millions d'euros au titre de l'exercice 2020-21, contre -336,1 millions en 2019-20, dans un contexte de poursuite de crise sanitaire, avec une perte opérationnelle courante qui est passée de -171,5 à -236,7 millions.

A l'occasion de sa journée des investisseurs, Safran déclare viser une croissance organique du chiffre d'affaires de plus de 10% par an sur la période 2021-25, tirée par la croissance du chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils d'environ 15% par an.

Enfin, TF1 et M6 seraient en discussion depuis septembre pour céder trois chaînes dans le cadre du processus de fusion, selon Les Echos. Les cessions porteraient sur Gulli, 6Ter, TFX et TF1 Séries Films.


Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.