Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: l'inquiétude reprend le dessus

(CercleFinance.com) - L'angoisse reprend le dessus ce mardi sur les places européennes (-1,3% à Londres, Francfort et Paris), avec un retour en force des craintes liées au nouveau variant de la Covid-19, combiné à de nouveaux signaux de tensions inflationnistes.


"Le patron de Moderna Stéphane Bancel a déclaré dans le 'FT' que les vaccins existants sont sans doute moins efficaces contre Omicron, provoquant le retournement des marchés initialement bien disposés pour poursuivre le rebond", souligne Kiplink Finance.

"Les analystes s'attendent à une forte volatilité sur les marchés en attendant des informations plus précises sur la dangerosité de la nouvelle souche. Cet après-midi, les investisseurs suivront avec intérêt l'audition de Jerome Powell au Sénat", poursuit-il.

L'hypothèse du maintien par les banques centrales d'une politique accommodante face à la crise sanitaire est toutefois affaiblie par des risques inflationnistes qui tendent à s'accroitre, comme l'illustrent des données parues ce matin.

Ainsi, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 4,9% au mois de novembre, contre 4,1% en octobre, selon l'estimation rapide d'Eurostat, alors que les économistes attendaient plutôt un chiffre de l'ordre de 4,5%.

Hors éléments volatils, l'inflation dite "de base" - une mesure suivie de près par la Banque centrale européenne - a bondi de 0,5 point à 2,6%, un niveau bien au-dessus de l'objectif théorique d'une inflation de moins de 2% que s'est fixé la BCE.

Toujours sur le front des statistiques, l'Insee a confirmé une croissance de 3% du PIB français au troisième trimestre, mais fait part de tensions inflationnistes accrues avec une hausse des prix à la consommation en accélération à 2,8% en novembre.

Dans l'actualité des valeurs, easyJet recule de plus de 2% à Londres malgré la publication par la deuxième compagnie "low-cost" d'Europe derrière Ryanair, d'une perte moins élevée qu'attendu au titre de son exercice clos le 30 septembre.

Inditex lâche 4% à Madrid, alors que Marta Ortega, la fille du fondateur du numéro un mondial du prêt-à-porter, a été désignée pour prendre la présidence exécutive du groupe, bouclant ainsi une passation de pouvoir amorcée il y a maintenant dix ans.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.