Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: en recul après de bons PMI mais la pandémie inquiète

(CercleFinance.com) - Après avoir cédé jusqu'à 1,2 % dans la matinée, la bourse de Paris achève finalement la journée en lâchant 0,85 %, malgré une brève incursion en territoire positif en milieu d'après-midi.


Le CAC 40 " GR " recule dans les mêmes proportions et se maintient tout de même au-dessus des 20 000 Pts, à 20 030 points. De son côté, l'Euro-Stoxx accuse une perte de 1 %, à 4292 points, tout comme le DAX.

L'optimisme des dernières semaines semble donc se lézarder suite à la forte remontée des taux longs US lundi soir (jusque vers 1,65% ce midi) et face au risque de résurgence de l'épidémie de Covid à travers le monde... même si les "vagues" 3 et 4 n'ont pas stoppé la trajectoire ascendante des indices au 1er trimestre ni l'été dernier.

A ce sujet, un membre du conseil des gouverneurs de la BCE a souligné que la situation sanitaire ne justifiait pas, à ce stade, un changement de la stratégie de la banque centrale.

" Dans la perspective actuelle, nous devrions mettre fin aux achats nets du PEPP (Pandemic Emergency Purchase Programme) en mars 2022 ", assure ainsi François Villeroy de Galhau, cité par Aurel BGC.

Dans ce contexte, les investisseurs attendaient avec impatience la publication des indices PMI, bons indicateurs de mesure de l'activité globale.

Et la surprise est bonne : en France, l'indice PMI flash composite est ressorti à 56,3 en novembre - contre 54,7 en octobre - selon IHS Markit. L'indice atteint son plus haut niveau depuis quatre mois, une tendance qui masque cependant de fortes divergences à l'échelon sectoriel.

En effet, le recul de la production manufacturière amorcé le mois précédent s'est poursuivi en novembre tandis que l'activité des prestataires de services a fortement augmenté, affichant son plus fort taux d'expansion depuis janvier 2018.

IHS Markit explique que les pénuries de matières premières, l'allongement des délais de livraison d'intrants et la faiblesse de la demande ont contribué au recul de la production des fabricants, alors que les services ont été soutenus par une hausse des nouvelles affaires.

Plus largement, l'indice PMI des entreprises de la zone euro a déjoué les pronostics en ressortant à 55,8 en novembre (contre 54,2 en octobre) soit bien au-delà des prévisions des analystes qui tablaient sur 53.

Outre-Atlantique, la croissance de l'activité du secteur privé aux Etats-Unis ralentit en novembre selon l'indice PMI composite d'IHS Markit, qui ressort à 56,5 en estimation flash, après 57,6 en octobre: des pénuries de main-d'oeuvre et de matériel pèsent sur le secteur privé dans son ensemble.

L'une des annonces les plus attendues est tombée la veille : Jerome Powell a été reconduit à la tête de la Fed pour un second mandat... mais après avoir réagi positivement, les marchés américains ont finalement "vendu la nouvelle" en fin de séance.
Sur le front des changes, le Dollar se stabilise vers 1,1250/E (après test de 1,1225): il vient de perdre -10% depuis son zénith des 1,235E du 6 janvier dernier).
L'or, pénalisé par la remontée des taux (+6,6Pts sur nos OAT à 0,117%), rechute sous les 1.800$, vers 1.790, soit -3,5% en 20H.

Wall Street a rouvert sur une note mitigée avec un Dow Jones à +0,1% et un S&P-500 en baisse symétrique, plombé par le repli de quelques grosses "technos" (le Nasdaq cède -0,4%).


Outre-Atlantique, Wall Street a rouvert sur une note mitigée avec un Dow Jones à +0,1% et un S&P-500 en baisse symétrique, plombé par le repli de quelques grosses "technos" : le Nasdaq cède d'ailleurs 1 %.

Dans l'actualité des valeurs françaises, Trigano (-10,5%) publie au titre de son exercice 2020-21 un bénéfice net en hausse de 59,7% à 222,9 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du fabricant de véhicules et équipements de loisirs s'est établi à 2,93 milliards d'euros, en croissance de 34,3%.

TotalEnergies a signé un protocole d'accord avec la compagnie nationale d'électricité libyenne portant sur le développement de projets solaires photovoltaïques d'une capacité totale de 500 MW, afin d'alimenter le réseau d'électricité libyen.

En outre, le gouvernement libyen a approuvé l'acquisition conjointe par TotalEnergies et ConocoPhillips de la participation de 8,16% détenue par Hess dans les concessions de Waha ce qui portera la part de TotalEnergies dans ces concessions de 16,33% à 20,41%.

Accor a annoncé le lancement d'"Emblems Collection", une nouvelle franchise d'hôtels de luxe appelée à réunir 60 établissements à travers le monde d'ici 2030.

Enfin, Orange Belgium, filiale d'Orange cotée à Bruxelles, indique avoir été choisie par Nethys pour entrer en négociation exclusive pour l'acquisition de 75% du capital moins une action de VOO, sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,8 milliard d'euros pour 100% du capital.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.