Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: la consolidation à l'horizontale se poursuit

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est attendue sans tendance marquée mercredi à l'ouverture en l'absence de catalyseurs susceptibles d'imposer une direction claire aux marchés.


Vers 8h15, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 - livraison septembre - recule de cinq points à 6719,5 points, laissant entrevoir un début de séance plutôt stable.

Le CAC avait poursuivi sa consolidation à l'horizontale hier en se repliant d'environ 0,3% à 6726 points dans un marché dénué de volumes (à peine 2,2 milliards d'euros traités).

Les échanges - déjà creux lundi en raison de la fermeture des marchés américains - ne se sont pas redressés mardi et le CAC est resté enfermé au sein d'une fourchette de fluctuation ne dépassant pas 0,3% d'amplitude, prisonnier d'une camisole allant de 6725 à 6744 points.

Les variations s'annoncent tout aussi limitées ce mercredi et la tendance du jour devrait rester identique en l'absence de rendez-vous économiques majeur.

L'agenda macroéconomique sera particulièrement maigre aujourd'hui, ce qui laisse entrevoir un contexte général toujours aussi hésitant en matière de prise de risque.

Les investisseurs préfèrent rester prudents face aux incertitudes entourant la progression des cas de Covid, le ralentissement de la croissance économique mondiale et l'évolution de la politique monétaire.

Avec l'essoufflement de la croissance, les marchés d'actions pourraient être tentés de marquer une pause au cours des prochaines semaines.

Les réunions des banques centrales devraient donc continuer à retenir l'attention des investisseurs, qui restent en quête du moindre signal sur l'évolution des politiques monétaires.

"Les craintes que les banques centrales commencent à réduire leurs achats d'actifs semblent avoir un peu entamé la confiance des investisseurs, notamment en vue de la décision de la BCE de demain, qui pour beaucoup devrait lancer le début du processus avec une inflation à son plus haut niveau en près d'une décennie", prévient Jim Reid, stratège chez Deutsche Bank.

Wall Street avait terminé sur une note de faiblesse hier, avec un Dow Jones en repli de presque 0,8% et un S&P 500 en baisse de 0,3%.

Si les plus optimistes retiendront le nouveau record inscrit par le Nasdaq, les opérateurs se sont inquiétés de la nette dégradation des rendements des obligations d'Etat américaines, qui se sont tendus pour refranchir le cap technique des 1,36% sans que le moindre catalyseur soit identifiable compte tenu du peu d'actualités du jour.

Autre signal d'alerte, l'indice VIX mesurant la volatilité des actions du S&P 500 a fait un bond de près de 10% à 19,05 points, indiquant une remontée du niveau de stress des marchés.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.