Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: la prudence reste de mise

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est attendue en léger repli mercredi matin au lendemain du premier grand débat télévisé entre les deux principaux candidats à l'élection présidentielle américaine.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - livraison octobre - recule de 45 points à 4785 points, annonçant un début de séance en territoire négatif.

Selon un sondage CNN réalisé par l'agence SSRS, c'est Joe Biden qui a emporté le premier duel télévisé en vue du scrutin du 3 novembre, 60% des téléspectateurs lui accordant la victoire contre 28% pour Donald Trump.

Les analystes affichent, eux, des conclusions bien plus mitigées.

"Ce premier débat entre le président Trump et Joe Biden n'a pas apporté beaucoup d'éléments nouveaux puisque Trump et Biden n'ont cessé de s'interrompre et de s'envoyer des insultes", estiment les équipes de Danske Bank.

"Conséquence, il n'y a pas vraiment eu de débat sur les questions politiques", déplore la banque danoise.

Un point de vue partagé par leurs homologues de Deutsche Bank.

"Dans un débat houleux qui s'est révélé plein d'invectives, il n'est pas clair que le président Trump ou le vice-président Biden ait réussi à changer le cours des élections hier soir", confirme l'établissement germanique.

Mardi, la prudence de mise avant le débat avait fait reculer les places européennes tout comme les grands indices américains, interrompant le rebond entamé vendredi.

Les pertes de Wall Street avaient néanmoins été largement contenues, les écarts s'étant stabilisés autour de 0,5% jusqu'à la clôture.

Cette dernière séance du mois de septembre sera animée par de nombreuses publications d'indicateurs macroéconomiques, avec entre autres les chiffres du chômage en Allemagne, la troisième estimation de la croissance américaine au deuxième trimestre et l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis.

Ces statistiques ne devraient pas manquer d'alimenter le débat sur la conduite de la politique monétaire dans la zone euro et la nécessité de nouvelles mesures de soutien budgétaire aux Etats-Unis.

En Chine, l'indice des directeurs d'achat (IDA) pour le secteur non manufacturier s'est établi à 55,9 en septembre, en hausse par rapport à 55,2 en août, a déclaré mercredi le Bureau d'Etat des statistiques (BES).

"L'économie chinoise profite de la réouverture du reste du monde", commente un analyste. "L'épidémie n'est plus semble-t-il qu'un lointain souvenir", souligne-t-il.

Ce solide indicateur n'a cependant pas bénéficié aux places boursières asiatiques, puisque l'indice CSI 300 des principales valeurs cotées à Shanghai perdait 0,4% mercredi, tandis que le Nikkei de Tokyo lâchait 1,4% en fin de séance.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.