Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: s'en tire bien par rapport Wall-Street qui perd -1,7%

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (-1,22%) clôture cette séance des "4 sorcières" au plus bas, en baisse de -1,2%, enfonçant nettement le seuil des 5.
000, à 4.978Pts (l'E-stoxx50 se montre plus résilient avec -0,7%, malgré les -2% subis par Madrid).

La semaine s'achève sur une note globalement négative de -1%, dans un volume titanesque de 8,9MdsE qui s'explique par une activité historique sur les options... et encore, c'est presque marginal par rapport à Wall Street (où le temps se gâte franchement à mi-séance avec un Dow Jones à -1,3% et un Nasdaq-100 à -2%).

A Paris, cela fait 3 mois que le marché semble morose... 3 mois de stagnation (gain de +1% environ depuis le 15 juin dernier et la précédente séance des "4 sorcières")... alors que le Nasdaq engrange pas loin de +10% dans l'intervalle.

Le Nasdaq (-1,9% à mi-séance) enchaîne les séances de consolidation, c'est la 3ème consécutive cette semaine.
Le S&P500 recule également de -1,7% après -0,5% jeudi, une lourdeur inhabituelle pour une séance des "4 sorcières" également inhabituelle, avec un volume d'options arrivant à expiration sans précédent (près de 100% de plus qu'en septembre 2019 !).

"Les marchés actions mondiaux ont continué de perdre du terrain jeudi, avec de faibles données économiques couplées à des inquiétudes renouvelées concernant le coronavirus qui ont plombé le moral des investisseurs", souligne-t-on chez Deutsche Bank.

Les opérateurs ont pris connaissance à 16H de l'indice composite des indicateurs avancés du Conference Board pour août, lequel s'est inscrit en hausse de +1,2% le mois dernier, à 106,5 en août.

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan grimpe de +4,8Pts à 78,9 points en estimation préliminaire au mois de septembre.

Les économistes l'anticipaient pour leur part, en moyenne en hausse de +1%, à 75 points.

Plus tôt ce matin les ventes de détail en volume du Royaume Uni ont augmenté de 0,8% en août par rapport au mois précédent, selon l'ONS, dépassant ainsi de 0,1 point le consensus, et de 4% leur niveau de février dernier, soit avant la pandémie de coronavirus.

Notant toutefois que "le chômage augmente et d'autres parties de l'économie, comme l'investissement, prennent plus de temps à se redresser", Capital Economics ne "s'attend pas à ce que le PIB retrouve son niveau d'avant le virus avant environ début 2022".

L'Euro progresse de +0,1% vers 1,1845 contre Dollar, mais c'est une semaine très calme qui s'achève sur le FOREX, avec un $ bien stabilisé avant puis après la réunion de la FED.

Dans l'actualité des valeurs, nouvelle séance terrible pour les foncières immobilières (locaux commerciaux et bureaux) avec -11,2% sur Unibail, -10% à -10,7% sur Klépierre et Mercialys (risque d'augmentations de capital, dans le sillage d'Unibail... dont on ne connait d'ailleurs pas les détails).

Lourde correction également sur Lagardère qui chute de -12,5% (retour à la case départ du début de mois)

suite à l'amendement à leur accord de fusion, Fiat Chrysler Automobiles (FCA) et Peugeot annoncent que les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance et DFG ont accepté une clause d'incessibilité de leurs actions Faurecia, pour une durée de six mois.

Cette clause d'incessibilité prendra effet à partir de la réalisation du projet de distribution de la participation de 46% de Peugeot (-4,3%) dans Faurecia (-3,7%), à l'ensemble des actionnaires de Stellantis, société qui sera issue de la fusion des deux constructeurs.

A la veille des 24 Heures du Mans 2020, Plastic Omnium indique devenir partenaire de MissionH24, projet développé conjointement par l'Automobile Club de l'Ouest et GreenGT, groupe franco-suisse spécialisé dans les systèmes de propulsion électrique-hydrogène.

MissionH24 a pour objectif de créer une catégorie dédiée aux prototypes électrique-hydrogène aux 24 Heures du Mans 2024, catégorie pour laquelle Plastic Omnium sera le fournisseur exclusif des systèmes de stockage d'hydrogène gazeux pour toutes les écuries.

Le géant de la santé Sanofi annonce la nomination du Dr Jean-Christophe Rufin à la présidence de la Fondation d'entreprise Sanofi Espoir, succédant à Xavier Darcos, qui présidait la Fondation depuis 2015.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.