Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: repasse dans le vert, nouveaux records du Nasdaq

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reprend de la hauteur (+0,3 à +0,4% et renoue quasiment avec les 4.
900, grâce à Wall Street et surtout au Nasdaq qui nous offre un nouveau florilège de records absolus avec un "Composite" à 10.935Pts et un Nasdaq-100 (+0,4%) qui tutoie déjà les 11.100 après avoir effacé les 11.050 la veille (le Nasdaq-100 affiche une hausse record de +26,6% en 7 mois, c'est plus qu'en 2019 -une année record- à pareille date, et cela ressemble furieusement à 1999).

Symétriquement, le rendement des bons du Trésor à 5 ans inscrit un nouveau record de "non rémunération" à 0,20%.

Les investisseurs continuent de faire l'impasse sur les tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine et sur le retard pris par le Congrès pour valider un plan de relance à 1.000Mds$ (la FED met la pression sur les élus et rappelle que c'est à la politique fiscale de prendre le relais) et à déterminer le montant des chèques mensuels alloués aux chômeurs précaires.

Trump de son côté met la pression sur Pékin en menaçant d'expulser les journalistes chinois (encore des espions !) et sur les entreprises chinoises, comme Tik-Tok (un logiciel d'espionnage, toujours selon Donald Trump).

Le gouvernement chinois s'est fermement opposé dans la nuit à ce qu'il considère comme des "menaces" américaines à l'encontre des entreprises technologiques du pays.

Le Ministère chinois des Affaires étrangères a exhorté les américains à cesser de "politiser" les questions économiques et d'abuser du concept de sécurité nationale.

"Les problèmes politiques entre les Etats-Unis et la Chine continuent", déplorent ce matin les équipes de Danske Bank.

"Le président Trump a annoncé hier que TikTok disposait d'un mois pour trouver un acquéreur (Microsof est sollicité pour racheter ses activités US) sous peine de devoir fermer ses activités aux Etats-Unis", souligne la banque danoise.

Hier, le marché parisien avait entamé le mois d'août sur une note de grande fermeté (+1,9%) devant beaucoup - et une fois encore - à la vitalité des "GAFA".

A New York, le Nasdaq 100 s'est ainsi envolé de 1,4% lundi pour inscrire un nouveau record absolu de 11.080 points, essentiellement sous l'impulsion de l'action Apple (+2,5%).

La séance sera peu fertile en publications macroéconomiques aujourd'hui : les commandes à l'industrie aux Etats-Unis (+6,6%) ont augmenté plus fortement que prévu en juin, essentiellement à la faveur d'une forte demande d'automobiles.

Après une hausse de 7,7% en mai, les commandes à l'industrie ont signé une deuxième progression consécutive en juin et augmenté de 6,2%, d'après les chiffres publiés mardi par le Département du Commerce.

Les économistes anticipaient en moyenne une croissance de l'ordre de 5%.

Du coté des valeurs, Renault domine le classement avec +6,5%, devant Peugeot avec +4%, puis Airbus avec +2,5% et Société Générale qui gagne +5%. La banque a fait part de la nomination d'une nouvelle équipe de direction, avec à terme, aux côtés du directeur général, deux positions de directeur général délégué au lieu de quatre, et la création de nouveaux rôles de directeur général adjoint.

Schneider Electric annonce avoir finalisé l'acquisition de ProLeiT, annoncée le 23 avril, acquisition qui vient enrichir son offre sur le segment des produits de grande consommation, notamment pour les produits agroalimentaires, la chimie et les sciences de la vie.

Euronext annonce avoir achevé le règlement des actions dans le cadre de son offre lancée le 23 avril pour l'acquisition du capital de VP Securities, le dépositaire central de titres danois, lui permettant ainsi de finaliser cette transaction.

DBV Techno rechute de -37% vers 4,35E suite à un nouvel échec dans sa tentative d'homologation d'un anti-allergique aux arachides aux USA.

Oddo confirme sa recommandation à l'Achat sur CNP Assurances avec un objectif de 14 E. " La diminution de son résultat net est restée modérée (8.5% en publié, -3.5% à d.c.) et le groupe conserve un bilan solide ".

Crédit Suisse confirme son conseil à l'achat sur la valeur Schneider et relève son objectif de cours à 111 E (contre 105 E).

Les analystes de Jefferies ont annoncé mardi avoir relevé leur recommandation sur le titre Natixis de "conserver" à "acheter". L'intermédiaire rehausse par ailleurs son objectif de cours sur la valeur, de 2,7 à 2,8 euros.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.