Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: ignore la pandémie, salue le projet FED pour banques

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris termine en hausse de +1% à 4.
9196), dans un volume moyen de 3,55MdsE (l'Euro-Stoxx50 rebondit de +0,7% vers 3.219).
Le CAC40 a rebondi à la faveur d'un nouveau renversement de tendance à Wall Street qui repassait dans le vert (le Dow Jones gagne +0,21%, le S&P500 +0,3% et le Nasdaq +0,1% alors que le Congrès américain pourrait approuver le projet de la FED d'assouplir la "Volcker rule" qui garantit la séparation des activités bancaires et cantonne notamment les activités de banque d'affaire, de banque de détail et d'assurance (les montants de fonds propres mobilisés pour certaines opérations serait nettement réduit).
Les leçons du passé ne sont décidément jamais apprises et Wall Street se félicite que la possibilité de mélanger les genres soit remise au goût du jour.

Les opérateurs saluent également les commandes de biens durables aux Etats-Unis qui ont rebondi de 15,8% au mois de mai un plongeon de 18,1% en avril, selon le Département du Commerce, surpassant ainsi le consensus qui visait une progression de l'ordre de 10%.

La tournure des événements est plutôt une bonne surprise puisque le Dow Jones était attendu en repli de -0,8% après une chute de près de 3% la veille, soit son plus lourd repli depuis le 11 juin dernier.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 atteint +45.650/jour aux Etats Unis (contre +38.000 la veille), c'est un nouveau record depuis le pic épidémique du 17 mars, la pandémie progresse dans 2 états sur 5 et régresse symétriquement dans 2 états sur 5.
"La tendance haussière de court terme n'est pas totalement abandonnée mais se fragilise nettement avec un retour proche d'un premier point de rupture à 4850 point", constatent les équipes de Kiplink.

En plus de la pandémie, vient se greffer le risque d'une dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et l'Europe puisque l'administration Trump envisagerait d'imposer des sanctions douanières supplémentaires sur 3,1Mds$ d'importations de produits européens.

"Malgré tous ces risques, les marchés restent surgonflés à la liquidité et il est possible qu'après une baisse importante comme celle constatée hier, les optimistes se remettent à acheter les indices", prédit toutefois Vincent Boy, analyste marchés chez IG.

Sur le plan macroéconomique, le PIB américain est confirmé à -5% (révisé inchangé) en rythme annuel au premier trimestre 2020, selon la troisième estimation du Département du Commerce.
Par ailleurs, l'indice de prix PCE a augmenté de 1,3% au premier trimestre, à comparer à une hausse de 1,4% au quatrième trimestre 2019. Hors alimentation et énergie, ce taux est passé de +1,3% à +1,7% d'un trimestre sur l'autre.
Le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 1.480.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, à comparer à 1.540.000 la semaine précédente (1.508.000 en estimation initiale).

Le rythme des inscriptions au chômage continue donc de ralentir, mais dans des proportions une nouvelle fois moindres que ce qu'espérait le consensus, les économistes tablaient en effet sur 1,3 million d'inscriptions.

La moyenne mobile sur quatre semaines a une nouvelle fois reculé, pour atteindre 1.620.750, en baisse de 160.750 en l'espace d'une semaine.

Le Dollar poursuit sa remontée (+0,25%) vers 1,1225/E et l'Or continue de végéter entre 1.760 et 1.770$/Oz, les flux de liquidités étant de nouveau aspirés vers les actions.

Dans l'actualité des valeurs, Worldline (+6%) soutient le CAC40: le titre semble profiter de la faillite de Wirecard (qui s'effondre de -70% vers 3,6E, cotation bientôt suspendue, le titre sera radié de la cote en Allemagne) qui va laisser une ardoise de 3,5MdsE à ses créanciers.
Cap Gemini avance de +3,5% et Sté Générale de +3,3%.

Pierre & Vacances publie un résultat net de -145,8 millions d'euros au titre de son premier semestre 2019-20, contre -121 millions un an auparavant, avec un résultat opérationnel courant passé de -111,5 à -125,6 millions d'une année sur l'autre.

Pernod Ricard (+0,6%) fait part de l'installation de son nouveau siège mondial au coeur du huitième arrondissement de Paris, dans un nouveau bâtiment jouxtant la Gare Saint-Lazare et qui accueillera 900 collaborateurs sur quelques 18.000 mètres carrés.

Après le lancement de son fonds de solidarité Solid-19, Iliad annonce une prise de participation minoritaire de 30% dans Instadrone, premier réseau d'opérateurs de captation par drone et traitement de la donnée sous licence de marque en France.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.