Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: le récent redressement déjà mis à l'épreuve

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a réussi à opérer un début de redressement en fin de semaine dernière, mais ce rebond poussif pourrait être mis à l'épreuve dès cette semaine par les premières statistiques économiques évaluant l'impact de l'épidémie de Covid-19.


Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison avril - lâche 169,5 points à 3855,5 points, annonçant un nouveau début de séance dans le rouge.

Le marché parisien avait repris 5% vendredi, sans toutefois parvenir à accrocher le cap des 4100 points, un seuil qui lui aurait permis de terminer la semaine écoulée sur un score inchangé.

Le CAC a gagné jusqu'à 6,2% avant de retomber vers 4000 points, puis d'en terminer autour de 4050 points, ce qui correspond malgré tout à une perte hebdomadaire limitée de l'ordre de 1,7%.

Quelques acheteurs se sont montrés disposés à procéder à quelques acquisitions ciblées, encouragés par l'action massive des banques centrales lancée la semaine passée.

Problème, la séance des "quatre sorcières" s'est fort mal terminée vendredi à Wall Street, où la remontée des places européennes n'a pu contrebalancer la déferlante de "lockdowns" (confinement) décrétés aux Etats-Unis, notamment en Californie et dans l'état de New York.

En perdant plus de 4%, le S&P 500 est revenu à son pire niveau de l'année 2020, mais également au plus bas depuis fin novembre 2016.

Sur la semaine, l'indice de référence des gérants américains s'est effondré de 15% en hebdo, soit la quatrième pire semaine de son histoire.

Pour bon nombre d'analystes, le potentiel de baisse des marchés boursiers ne sera pas épuisé tant que les investisseurs ne disposeront pas d'une estimation précise des conséquences économiques du coronavirus.

La publication - cette semaine - des premières statistiques pour le mois de mars en Europe et aux Etats-Unis devrait permettre une première évaluation de l'impact de l'épidémie sur l'activité mondiale.

Les indices PMI "flash" compilés par Markit - qui seront dévoilés demain - seront particulièrement surveillés afin de se faire une idée de l'effet de la pandémie sur les économies des Etats-Unis, de la zone euro, du Royaume-Uni et du Japon.

Les investisseurs chercheront également à en savoir plus sur le nombre des inscriptions au chômage aux Etats-Unis, qui devraient s'envoler au cours des prochaine semaines.

Les économistes redoutent que le taux de chômage américain finisse par atteindre 20%, bien au-dessus des précédents pics de 1982 et 2009, qui avaient vu le taux de chômage grimper à 10%.

Cette nouvelle semaine devrait également être marquée par l'annonce de nouveaux plan de soutien massifs à l'économie.

Les parlementaires américains tentent actuellement de s'accorder sur un plan de relance et les ministres des finances des pays du G20 s'entretiendront aujourd'hui par visioconférence afin de trouver des réponses communes à la crise actuelle.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.