Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40:reste dans le rouge, plombé par secteur pétrole & auto

(CercleFinance.com) - Les places européennes limitent leur repli mais ne terminent pas pour autant dans le vert alors que le Nasdaq bat un nouveau record absolue à 9.
580, bien aidé par Tesla qui rebondit de +6% et tutoie de nouveau les 800$.

Après une entame légèrement négative, le Wall Street a inversé la vapeur à la hausse : +0,3% sur le Dow Jones, +0,5% sur le Nasdaq (record absolu).

La Bourse de Paris s'effrite de -0,23% à 6.016Pts et parvient ainsi à préserver le palier des 6.000 points qui était menacé vers 15H30.
"La cassure des 5.970 points entrainerait une poursuite de la baisse sur les 5.924 points et 5.890 points en ligne de mire", préviennent ce matin les équipes de Kiplink.

L'Euro-Stoxx50 ne cède que -0,15% vers 3.793, il finit à moins de 1% de ses records absolus.

Les investisseurs apparaissent rassurés, depuis quelques jours, par l'évolution apparemment favorable de l'épidémie de coronavirus (qui aurait dépassé son "pic" dans la province du Huebei le 6 février d'après les chiffres officiels chinois).
Mais les méthodes de calcul des autorités chinoise ont changé: les citoyens seulement "contaminés" (présentant des symptômes) ne sont plus pris en compte, seuls les cas de "maladie déclarée" (et les hospitalisations) sont désormais comptabilisés.

Par ailleurs, de nouvelles mesures de quarantaine annoncées à la veille du weekend aboutissent au confinement de près de 88 millions de chinois supplémentaires.

Les intervenants de marché vont maintenant devoir s'atteler à l'évaluation de l'impact économique du virus, qui devrait avoir fortement impacté l'activité en février et mars.

"La vraie question est celle de savoir si une reprise apparaîtra dans les enquêtes en avril, indique William De Vijlder, le directeur de la recherche économique du groupe BNP Paribas. Dans le cas contraire, on peut craindre un impact plus durable de l'épidémie sur l'économie, ce qui ouvrirait la voie à un scénario de reprise de type U."

Si aucune donnée d'importance n'est attendue aujourd'hui, les investisseurs suivront cette semaine avec attention les chiffres du PIB de quatrième trimestre au Royaume-Uni et en Allemagne, qui devraient échapper de peu à une contraction.
A noter que le moral des investisseurs dans l'Eurozone a fortement chuté en janvier, de 7,6 vers 5,2... et cela n'est pas une bonne nouvelle pour l'Euro.
En revanche, les taux longs en profitent pour se détendre avec -3,7Pts sur nos OAT à -0,171% et -3,5Pts sur les Bunds à -0,417%.

Sur le front des changes, l'Euro continue d'enfoncer de nouveaux planchers annuels (-0,15% vers 1,0930/$) et la glissade du pétrole reprend de plus belle avec -1,5% et la cassure du plancher annuel des 54$ à Londres et des 50$ (-1,3% à 49,7$) sur le NYMEX.

Dans l'actualité des valeurs, le secteur pétrolier est logiquement affecté par la chute du baril: Technip FMC lâche -3,7% et Vallourec -2,3%, Total -1,5%.
Le seceteur automobile était également sous pression, avec Peugeot (-2,3%) qui retombe sur 19E et Renault (-2%) qui re-teste ses planchers annuels et de 10 ans, vers 34,3E.
En effet, les annonces de Daimler -qui pourrait supprimer jusqu'à 15 000 emplois selon le Handelsblatt- attirent l'attention sur les difficultés du secteur automobile à l'aube d'une grande transition.

Rappel, le dernier plan de restructuration présenté par le groupe ne portait que sur -10 000 postes à l'échelle mondiale: le nouveau plan d'économies devrait dépasser de manière significative les 1,4 milliard d'euros et le groupe voudrait réduire ses investissements dans les projets déficitaire.

AXA annonce un accord afin de céder ses activités en Pologne, Tchéquie et Slovaquie à UNIQA Insurance Group, transaction soumise aux conditions habituelles, dont l'obtention des autorisations réglementaires, et qui devrait avoir lieu au quatrième trimestre 2020.

Air France-KLM (-0,5%) fait part d'un trafic passage total en croissance de 2,7% au titre du mois de janvier, sur la base d'une capacité en hausse de 2,3%, ce qui a abouti à un coefficient d'occupation amélioré de 0,3 point à 86,1%.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.