Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: Nasdaq à 9485, Tesla interstellaire, baril 49,5$

(CercleFinance.com) - Wall Street finit sur un beau rebond de plus de 1,5% et qui se solde surtout par un nouveau record de clôture du Nasdaq (+2,1% à 9.
468) et un nouveau plus haut absolu à 9.485Pts qui doit beaucoup aux +24% de hausse affiché par Tesla vers 21H45).

Le Dow Jones (+1,44%) aligne sa 4ème progression en 5 séances à 28.808, le S&P500 grimpe de +1,5% à 3.298 (les 3.300 ont été franchis et un plus haut a été inscrit à 3.307).
Le Russel-2000 des Mid et Smallcaps a également participé à la fête boursière avec +1,5% à 1.657Pts.
Le "VIX" s'est fortement détendu, de -10,7% vers 16,05.

Le "fait du jour", tout comme la veille, c'est le syndrome du "corner" (vendeurs à découvert à l'agonie, en mode "rachat à tout prix") sur Tesla qui avait explosé de +20% la veille et a pris jusqu'à +24% ce mardi à 969$, affichant 173Mds$ de capitalisation.
C'est autant que Ford + Gal Motors + Volkswagen + Daimler + BMW + Peugeot + Renault, avec un chiffre d'affaire de 24,6Mds$ équivalent à 4% des 7 constructeurs "historiques" (environ 1.000Mds$).

A 173Mds$ de capitalisation, chaque Tesla vendue représentait 471.000$ de valeur boursière... ce qui est du jamais vu dans l'histoire des marchés et apparaît totalement surréaliste !

A quelques minutes de la clôture, Tesla a subi une rafale de vente qui a ramené le cours de 950 à 888$, ce qui ramène sa capitalisation à 160Mds$ (à comparer avec les 230Mds$ de Toyota qui revendique 244Mds$ de chiffre d'affaire annuel et 10,7 millions de véhicules vendus pour 21Mds$ de marge d'exploitation... ce qui représente 80% du C.A de tesla !).
Rappel: Toyota se paye 95% de son chiffre d'affaire, Renault 15%... et Tesla 700% (7 fois... cela n'a jamais existé dans le secteur auto !).

Un quadruplement du cours en 5 mois (et +100Mds$ de capitalisation en 3 mois) n'a d'équivalent que la flambée du Bitcoin en 2017.

Conoco Phillips (-4,5%) a publié un BPA ajusté de 0,76$ au titre de son quatrième trimestre 2019, en baisse d'un tiers en comparaison annuelle et manquant de quatre cents l'estimation moyenne des analystes. La compagnie pétrolière a ainsi engrangé un BPA ajusté de 3,6$ sur l'ensemble de l'année passée, pour une production hors Libye de 1,305 million de barils équivalent pétrole par jour, en augmentation de 5%.

Mais ce que les investisseurs retiendront, c'est que ConocoPhillips annonce une augmentation de 10Mds$ de son programme de rachats d'actions, le portant ainsi à 25 milliards, dont trois milliards à réaliser en 2020.

Peu après la clôture, Ford a déçu avec un profit par titre de 0,12$ au lieu des 0,15$ attendus et le chiffre d'affaire ressort à 36,7Mds$ (un peu mieux que les 36,5Mds$ attendus): le titre chutait de -9,3% en "after hour".

Disney qui a publié des résultats "solides" prenait +3% après publication.

Le Nasdaq a été tiré par Tesla bien sûr, mais aussi par eBAy +8,8%, Applied Materials +5,4%, KLA +5,2%, Microchip +4,3%,

Seul déception: Alphabet a perdu -2,6%, au lendemain de beaux bénéfices mais avec un chiffre d'affaire un peu décevant.

Les spécialistes des actions et du pétrole continuent de voir l'avenir de façon très antinomique puisque le Nasdaq bat un nouveau record tandis que le baril de" WTI" chute encore de -1,3% à 49,45$, validant un scénario de ralentissement économique, certes focalisé sur la Chine... mais qui commence déjà à se traduire par des répercussions très concrète puisque le constructeur coréen Hyundai doit stopper sa production pour cause de pénurie de composants importés de Chine.

Les "chiffres" du jour ont renforcé l'optimisme de Wall Street: le Département du Commerce américain a publié à 16H une hausse de +1,8% des commandes à l'industrie aux États-Unis en décembre 2019, battant un consensus de +1,2%.
Mauvaise surprise cependant avec la révision du score de novembre de -0,7% à -1,2%.
Les commandes de biens durables ont quant à elles augmenté de +2,4% au mois de décembre... un chiffre salué dès 16H par une accélération à la hausse des indices US mais qui s'est étiolé en fin de séance.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.