Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: en panne malgré 2 nouveaux record absolus à W-Street

(CercleFinance.com) - Le CAC40 a bien failli en terminer à l'équilibre (-0,02% à 6.
036) mais c'est une petite déception, l'indice ayant testé les 6.060 en matinée.

Paris n'a pas su tirer profit de la hausse des indices US (+0,5% en moyenne) et du nouveau record absolu du Nasdaq à 9.253 (+0,8%), dans le sillage de Tesla qui s'envole de près de +8% vers 518$ (sa "capi" de 93M$ équivaut à désormais à celle des 3 constructeurs historiques américains cumulés).

Contrastant avec l'optimisme de Wall Street, la prudence semble désormais prévaloir en Europe, dans l'attente de séances chargées en termes de publications d'entreprises comme de statistiques.

L'Euro-Stoxx50 recule de -0,26% vers 3.780, dans le sillage de Francfort qui baisse d'autant.

"Même si les indicateurs techniques demeurent positifs et que la tendance à court terme reste fermement haussière, une certaine inquiétude émerge du fait que l'indice CAC 40 fait du surplace par manque de dynamisme au sein de la zone des 6.030/6.065 points", notaient ce matin les équipes de Kiplink.

A mi-séance, déjà 2 nouveaux records absolus sur le S&P500 (3.284 contre 3.283Pts vendredi) et sur le Nasdaq (déjà mentionné).

Wall Street semble soutenu par les propos d'Eric Rosengren (FED) qui estime que l'environnement de taux bas devrait encourager la hausse des prix de l'immobilier et des indices boursiers : nulle mention de "bulle" ni appréhension face à des niveaux de valorisation record et un encouragement implicite à poursuivre sereinement sur la lancée de l'automne 2019... mais attention à des hausses de salaires dépassant les gains de productivité et qui sont susceptibles de peser sur les marges des entreprises US.

Les prochains jours verront démarrer la saison des résultats de quatrième trimestre aux États-Unis. On attend notamment ceux de grandes banques comme JP Morgan, Goldman Sachs, Citigroup et Bank of America.

Sur le front des données macroéconomiques, sont attendus, entre autres, les chiffres américains de l'inflation, des ventes de détail, de la construction résidentielle et de la production industrielle pour décembre. En Europe, la semaine sera marquée par exemple par les prix à la consommation en France, en Allemagne et dans la zone euro, ainsi que la production industrielle et la balance commerciale de cette dernière.

Par ailleurs, on a appris ce matin que la production industrielle du Royaume Uni a reculé de 0,6% sur la période des trois mois de septembre à novembre 2019 par rapport au trimestre précédent, avec une contraction de 0,8% observée pour le secteur manufacturier proprement-dit.

Dans le même temps, toujours selon l'office national de statistiques, le surplus commercial britannique s'est accru de 0,6 milliard de livres sterling pour se trouver porté à 1,1 milliard, grâce avant tout à une "augmentation des exportations de biens non spécifiés".

Sur le marché des changes, l'euro semble complètement figé, à 1,1120/$
Le Brent s'effrite un peu plus nettement, avec -0,5% vers 64,7$, net recul du WTI (-1,1%) sous 58,45$ à New York.

Dans l'actualité des valeurs, c'est une mauvaise séance pour le secteur automobile avec Renault -2,8% (risque de désengagement de Nissan ?) et -2,4% à -2,7% pour Valéo, Faurecia, Plastic Omnium.

Bourbon Corporation a annoncé en fin de semaine dernière que ses actifs (dont les marques Bourbon), ont été cédés vendredi matin à la Société Phocéenne de Participations (SPP).

Partouche indique que le contrôle fiscal opéré sur le casino de Cannes, diligenté concomitamment à l'enquête du Service Central des Courses et Jeux, s'est conclu sans redressement relatif aux recettes du Omaha Poker.

Jean Philippe Peugeot, patron de Peugeot Frères, a indiqué dans L'Est Républicain que l'exercice de l'option pour acquérir 2,5% du capital supplémentaire du nouvel ensemble Peugeot / Fiat Chrysler est un "objectif majeur".

Suite à l'annonce du projet d'acquisition du 19 décembre, Akka Technologies annonce le lancement, à la Bourse d'Oslo, d'une OPA amicale en numéraire portant sur la totalité des actions en circulation de Data Respons au prix de 48 couronnes norvégiennes par action.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.