Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: des signes de désescalade dans le dossier iranian

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en hausse jeudi matin, les investisseurs réagissant favorablement aux dernières déclarations de Washington et de Téhéran qui semblent exclure le scénario d'une guerre imminente entre les Etats-Unis et l'Iran.


Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison fin janvier - avance de 33 points à 6069 points, annonçant un début de séance en territoire positif.

Wall Street avait déjà salué hier l'esprit d'apaisement du bref discours prononcé par Donald Trump depuis la Maison Blanche, lequel a minimisé l'effet des frappes iraniennes contre deux base américaines en Irak, qui n'ont officiellement fait blessé ni dégât apparent.

Le président américain a surtout estimé qu'une riposte sous forme de sanctions économiques renforcées à l'encontre de l'Iran était plus pertinente qu'une riposte par des "moyens militaires surpuissants".

Depuis la mort du général iranien Qassem Soleimani, vendredi dernier, le marché parisien a limité son repli à moins de 0,2%.

"Il aurait vraiment fallu que les prix du pétrole atteignent des niveaux susceptibles de faire totalement dérailler l'industrie manufacturière pour que les marchés boursiers accusent le coup", estime un trader.

"Mais on est restés très loin de la flambée de 135% des cours du brut qui avait caractérisé la guerre du Golfe en août 1990", rappelle-t-il.

Sur le front pétrolier, le brut léger américain se stabilise autour de 59,7 dollars le baril ce jeudi après sa correction de la veille, due à la prise de parole de Donald Trump et à la parution de stocks hebdomadaires en forte hausse aux Etats-Unis.

Sur le marché des changes, l'euro regagne un peu de terrain face au billet vert, à 1,1113 dollar.

Les valeurs refuge - qui avaient profité de la récente vague d'aversion au risque - reculent logiquement. L'or abandonne ainsi près de 1% à 1545,4 points.

Wall Street aurait d'ailleurs pu signer un nouveau carton plein de records de clôture hier soir si une dépêche d'agence évoquant une alerte aux roquettes près de l'ambassade américaine à Bagdad ne l'en avait pas dissuadé.

Il s'est finalement avéré que l'ambassade des Etats-Unis n'a pas été touchée.

L'indice de volatilité VIX du CBOE - surnommé "indice de la peur" - fléchit néanmoins de 2,5% à 13,5 points après son embardée de la fin de semaine dernière.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.