Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: 9ème semaine de hausse, NFP et UMICH en soutien

(CercleFinance.com) - Wall Street aligne une 3ème séance de hausse (+1,1% en moyenne) grâce à la publication d'un "NFP" (rapport sur l'emploi US) qui a déjoué les pronostics les plus optimistes.

Les scores du jour étaient acquis dès la mi-séance, ensuite tout s'est figé, complètement figé : la volatilité ne dépassant pas 0,1% durant les 5 dernières heures de cotations.
L'indice Dow Jones affiche +1,22% à 28 015 (-0,1% hebdo +20% annuel), le Nasdaq Composite +1% à 8.656 (-0,05% hebdo et +30,5% annuel).
S&P500 (3.146) gagne +0,9% : il boucle sa 9ème semaine du cycle de hausse (+0,15%) amorcé le 3 octobre, soit une semaine de plus que lors de la précédente série de semaines de records en cascade de début juin à fin juillet.

Les investisseurs ont pu s'inspirer d'une succession de bonnes surprises avec par exemple l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan ("UMICH") qui a pris +3Pts à 99,2 points en estimation préliminaire au mois de novembre, bien au-delà du consensus de 97 points.

Mais le chiffre jour le plus attendu était celui de l'emploi US, le "NFP" qui a dépassé les attentes les plus optimistes, avec +266.000 emplois créées en novembre.
Larry Kudlow, le conseiller spécial de Donald Trump pour les questions économique, s'est empressé de s'en féliciter et d'en attribuer tout le mérite à la politique de Donald Trump.

Les Etats Unis ont donc généré 80.000 embauches de plus que le consensus qui n'en espérait que 186.000.

Mais ce qui est le plus étrange, c'est que le secteur privé -selon le Département du Travail- à généré +254.000 emplois: c'est presque 200.000 de plus que ce qu'avait recensé ADP en novembre, selon son enquête mensuelle publiée 48H auparavant (toujours dans ce même secteur privé).

Le Département du Travail a également révisé à la hausse les chiffres d'octobre (de 128.000 à 156.000) puis de septembre (de 180.000 à 193.000)0

Le taux de chômage a également reculé de 0,1 point à 3,5% (le consensus prévoyait une stabilité à 3,6%) et le taux de salaire horaire progresse de +0,3%, ce qui porte la moyenne annuelle à plus de 3% (bonne nouvelle pour les employés).
Avec la remontée de +1,1% du pétrole vers 59$, les pétrolières ont brillé avec Apache +7,6%, Devon +4,9%, EOG +4,6%, Halliburton et Concho +4,25%, Conoco et Nal Oilwell +3,5%...

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.