Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: veille de '3 sorcières' en mode calme & sérénité

(CercleFinance.com) - Wall Street a quelque peu réduit se gains en fin de séance, mais subir le même genre de trou d'air que le CAC40 et le autres indices européens au moment du "fixing".

La préparation de la séance des "3 sorcières" s'est déroulée dans le calme et la sérénité, malgré une avalanche de statistiques plus mauvaises les unes que les autres... et la série s'est achevée avec une forte hausse des stocks de pétrole... qui débouche sur une hausse du baril.

La logique de fonctionnement des marchés semble complètement sens dessus/dessous et de façon quasi systématique depuis vendredi soir (et la prise de conscience que le "grand accord commercial" avec la Chine tant vanté par Donald Trump était de l'esbroufe.

Le Dow Jones clôture sur une hausse de +0,1%, la progression de l'indice ayant été fortement ralentie par les -5,5% d'IBM dont le chiffre d'affaire et les perspectives ont déçu... pour le 20ème trimestre consécutif.

Le S&P500 progresse de +0,3% (à près de 3.000Pts et à moins de 1% de son record absolu) et le Nasdaq de +0,4%.
La volatilité a été largement contenue avec un "VIX" inchangé à 13,70: cet indice semble parfaitement sous contrôle depuis vendredi dernier, d'où un sentiment de "calme et sérénité" probablement très artificiel.

Les opérateurs ont totalement fait l'impasse sur une succession de chiffres décevant publiés ce jeudi après-midi.
Aucune réaction négative des marchés US au net recul de la production industrielle de -0,4% le mois dernier.
Pas d'avantage de mouvement d'humeur avec la chute de -9,4% des mises en chantier de logements neufs (en données corrigées des variations saisonnières), à 1.256.000 en rythme annualisé, là où les économistes en espéraient 1.340.000.

Le nombre de permis de construire, censé préfigurer les mises en chantier futures a quant à lui reculé de -2,7% en séquentiel en octobre, à 1.387.000, alors que le consensus en anticipait 1.320.000.

L'indice de la Fed de Philadelphie ("Philly Fed") chute plus lourdement que prévu de 11,6 à +5,6 sur le mois en cours (le consensus des tablait sur une chute moins sévère de l'indice, vers +9 en octobre).
Le dernier chiffre -très attendu par les spécialistes des commos- c'était celui de l'EIA (Energy Information Administration) concernant les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis.
Ils ont augmenté 3 fois plus que prévu, d'environ 9,3 millions de barils, déjouant un consensus de l'ordre de +2,9 millions de barils.

Après que le "WTI" ait logiquement recule de -1% vers 52,8$ sur le NYMEX, la baril s'est redressé de +1,3% pour finir à 54$ (des chartistes constatent que le pétrole semble protégé par un support vers 52,5$).

Sur le front des valeurs, peu d'écarts spectaculaires United Health s'est encore distingué avec +2,8% (après +8% mardi).
Netflix +2,5%, Walgreen +2,3%, Best Buy +2,2%, Netapp +1,5%, Fastenal +1,2%.
Côté replis, Netease perdait -2,2%, Workday -1,9%, Oracle -1,5%


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.