Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: indice stable après un emploi US un peu décevant

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,1% à 5.
600) a digéré un "NFP" US un peu décevant (130.000 emplois crées contre 165.000 attendus) et engrange +2,2% sur la semaine écoulée.

Le marché aligne 3 séances consécutives de hausse, lesquelles lui ont permis de revenir en vue de ses plus hauts du mois de juillet, vers 5620/5630 points.

A Wall Street, les principaux indices affichent entre +0,1 et +0,3% (pour le Dow Jones) et s'apprêtent à conclure la semaine au plus haut.

Les investisseurs semblent réagir comme si un scénario économique "Goldilocks" quasi-idéal se matérialisait, marqué par une bonne résistance de l'activité (aux Etats Unis) mais qui n'affecte pas la perspective de baisses de taux.

L'économie américaine n'a généré que 130.000 emplois non agricoles le mois dernier, selon le Département du Travail, le taux de chômage est resté, comme prévu, inchangé à 3,7%... mais Larry Kudlow (conseiller économique de Donald Trump) se dit satisfait car les chiffres du mois d'août sont souvent étranges ou trompeurs.

Les emplois créés dans le secteur privé s'élèveraient à +96.000... cela en fait presque 100.000 de moins que ce qu'avait décompté l'institut ADP la veille !

Par ailleurs, les créations de postes non agricoles des deux mois précédents ont été révisées, passant de +193.000 à +178.000 pour juin et de +164.000 à +159.000 pour juillet, ce qui implique donc un solde net de -20.000.
Enfin, le taux de salaire horaire aurait progressé de +0,4% mais la productivité se montre à la hauteur (elle dépasse la hausse du PIB).

"Le marché américain du travail montre des signes de faiblesse depuis quelque temps et il est donc important de surveiller le nombre des créations d'emplois, qui constitue un indicateur important en cas de récession", rappelle Danske Bank.

La série de bons chiffres cette semaine aux USA ne fait pas oublier des déconvenues en Europe, et notamment une baisse de -0,6% de la production industrielle allemande (contre -0,3 à -0,4% anticipé pour juillet, soit -4,1% sur 12 mois).

"La BCE semble étudier la mise en place de l'hélicoptère-monnaie, une création monétaire qui ne manquerait pas de faire chuter le cours de la monnaie unique européenne et de soutenir le cours du CAC 40", prophétise Vincent Ganne, analyste chez TradingView France.

"Cette action monétaire attendue est LA source immédiate de la remontée des indices boursiers et cela pourrait durer jusqu'au 12 septembre", assure-t-il.

Du coté des valeurs à Paris, Peugeot (+3%) refranchit les 22E.
Safran (+3% également) poursuit son rallye et inscrit un nouveau record absolu vers 143,4E.

Airbus renforce son partenariat stratégique à long terme avec l'industrie aéronautique chinoise. Le groupe a signé un nouvel accord avec AVIC pour renforcer la coopération industrielle concernant la production de monocouloirs d'Airbus. La valeur totale de la coopération industrielle entre Airbus et l'industrie aéronautique chinoise a atteint 900 millions de dollars américains en 2018.

Air Liquide annonce avoir finalisé la cession de sa filiale Air Liquide Fuzhou à Highsun Holding Group, la maison mère de Fujian Shenyuan New Materials Co Ltd.

Sodexo recule de 3% et essuie ainsi la plus forte baisse du SBF120, pénalisé par une dégradation de recommandation chez Barclays de "pondérer en ligne" à "sous-pondérer", avec un objectif de cours abaissé de 13% à 96 euros.

Oddo a organisé hier un roadshow avec le management d'AXA à Paris. Suite à cette réunion, Oddo confirme son opinion Achat sur le titre, qui reste sa valeur préférée au sein du secteur, avec un objectif de cours inchangé de 28 E.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.