Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: la lourdeur est de retour, les GAFAM délaissées

(CercleFinance.com) - Wall Street s'est offert une brève incursion en territoire positif peu après l'ouverture mais le rebond de vendredi n'a pas trouvé de relais ni d'inspiration dans les "chiffres du jour".

Les indices se sont retournés à la baisse dès 17H30 et sont restés dans le rouge jusqu'à la clôture.
Au final le Nasdaq cède -0,8%, le S&P500 -0,6%, le Dow Jones -0,35%: c'est décevant, mais pas alarmant... et le Russel-200, en panne de rebond vendredi, se rattrape un peu avec +0,55%.
Pas d'indication sous les "forces directionnelles sous-jacentes" ni sur la confiance des investisseurs: le "VIX" a terminé parfaitement inchangé à 21,3.
Cette séance restera surtout marquée par la lourdeur des "GAFAM" et des champions de la hausse des 9 premiers mois de l'année: Alphabet et Amazon -1,6%, Microsoft -1,8%, Apple -2,1% (ainsi que Baidu), Salesforce -3,3%, Nvidia et Adobe -4,5%.

Pas de tendance non plus du côté des valeurs bancaires avec Wells Fargo +2,2% et Goldman Sachs +0,6%, contrebalancés par Bank of America -1,9% et Visa -2% (les autres écarts sont moins significatifs mais souvent compris entre -0,5 et -0,8%).
Lourdeur du côté des pétrolières avec Occidental Pet. -6%, Valero -4,4%, Devon -1,5%.


Les chiffres du jour ont été accueillis sans émotion: les ventes au détail s'avèrent décevantes aux Etats Unis au mois de septembre, avec une progression de +0,1% (comme au mois d'août) contre +0,7% anticipé.
Hors secteur automobile, les ventes au détail américaines ont reculé de -0,1% le mois dernier. Là encore, c'est inférieur aux attentes : les économistes attendaient en moyenne une croissance de +0,4% (contre +0,5% attendu).
L'indice Empire State de la FED rebondit de 19 vers 21,1, au lieu de rester stable, ce qui tempère un peu la déception de la consommation en septembre (à noter que Sears est désormais en faillite).
Enfin, les stocks des entreprises américaines ont progressé de +0,5% en rythme mensuel en août, selon le Département du Commerce (après une hausse de +0,7% en juillet)

Par ailleurs, les tensions politiques qui sont montées ce weekend entre les Etats-Unis et l'Arabie Saoudite au sujet d'un journaliste "disparu" au consulat de Turquie (Jamal Khashoggi) il y a une semaine retombent: Donald Trump est prêt à accréditer la "thèse d'un accident" ("une initiative non sollicitée de "tueurs voyous"... c'est ce que suggère mon intuition") pour tenter de ménager son premier client planétaire en matière de ventes d'armes.
Si jamais le Roi Salman valide cette thèse-alibi servie sur un plateau par Donald Trump, quelle sanctions encourent les "tueurs voyous" ? Le Prince Bin Salman -très critiqué par J.Khashoggi- pourra t'il préserver son image intacte en plaidant un crime commis à son insu ?



Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.