Accueil > Analyse graphique

Analyse

Devises: le Dollar poursuit son repli, hebdo et trimestriel.

(CercleFinance.com) - Le Dollar a reculé contre toutes les devises, de -0,3% en moyenne, il ne progresse que face au Dollar canadien (+0,3%).
.
Pourtant, les chiffres US du jour étaient solides et même au-delà des attentes: ils n'expliquent pas le recul du $ de -0,35% vers 1,1850/E, ni le glissement de -0,4% face au Yen vers 106,45.

Plus globalement, l'Euro gagne 0,5% face au $ cette semaine et +4% en 4 semaines, soit environ la moitié des +9,5% de hausse observée depuis la mi-mai.
Les cambistes continuent d'évoquer à chaque interview la promesse de taux bas de la FED au moins jusqu'en 2024, et si Trump était réélu, il réduirait encore les impôts et taxes sur les entreprises, ce qui creuserait fortement les déficits et ferait accélérer les émissions de $ (planche à billet).

Les chiffres du jour sont ressortis au-delà des attentes même si les ventes de détail aux États-Unis ont augmenté de seulement +1,2% selon le Département du Commerce, un score assez éloigné des 2,3% attendus... mais Wall Street peut se rassurer avec les ventes hors automobiles qui grimpent de +1,9% (contre +1,2% estimé).

La production industrielle des États-Unis s'est accrue de 3% en juillet selon la Réserve fédérale (conformément à l'estimation moyenne des économistes) après une progression de 5,7% au mois de juin (chiffre révisé d'une estimation initiale de 5,4%)... mais sur 12 mois, la production chute de -8,2%, on est encore loin du retour à la normale et de la reprise en "V" dont Larry Kudlow réaffirmait jeudi soir que "c'est toujours le scénario le plus probable".

De son côté, le taux d'utilisation des capacités dans l'industrie américaine est ressorti en hausse de 2,1% à 70,6% le mois dernier, un taux supérieur de 0,1 point au consensus.

L'indice de confiance du Michigan progresse légèrement, de 72,5 vers 72,8... mais c'est mieux que les 72 anticipé, donc positif pour les marchés.

Les stocks des entreprises américaines ont baissé de -1,1% en juin (après une baisse de -2,3% en mai) selon des données présentées ce vendredi par le Département du Commerce.

Surprise du côté de la productivité avec un bond de +7,3% (contre +4,4% estimé)... et les coûts unitaires explosent de +12,2% (contre +6,6% anticipé).
Tous ces chiffres sont trop éloignés des attentes pour être crédibles et donc, les marchés n'en tiennent pas compte.

Des "stats" ont également été publiées en Europe ce matin: la hausse de l'indice des prix à la consommation (IPC) en France accélère à +0,4% sur un mois, après +0,1% en juin, selon l'Insee.
Corrigés des variations saisonnières, les prix augmentent même de 0,7% en juillet, après +0,1% le mois précédent.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.