Accueil > Analyse graphique

Analyse

Taux: nette détente en hebdo, niveaux plus vus depuis 3 mois

(CercleFinance.com) - La détente des taux s'est poursuivie au lendemain du FOMC de la BCE qui a maintenu son discours accommodant, avec la promesse de taux très bas, très longtemps, dans un contexte de "Goldilocks" de croissance durable.
.. mais lente et sans risque inflationniste sous jacent (d'ailleurs, la chute de -7% du pétrole cette semaine contribue à écarter une telle hypothèse pour de nombreux mois).

Nos OAT effacent encore -2Pts de rendement à -0,08% (meilleur score annuel et meilleur score depuis le 1er novembre), les Bunds -3,5Pts à -0,337%, soit -12Pts sur la semaine, avec la meilleure marque observée depuis fin novembre/tout début décembre.
Outre-Atlantique, la détente est tout aussi franche et massive avec -4,6Pts ce vendredi vers 1,693%, soit -13Pts en "hebdo"... et une meilleure clôture depuis le 6 octobre.
Comme Wall Street ne baisse pas, il ne s'agit pas d'un arbitrage par "aversion au risque" mais peut-être certains opérateur jouent-ils la prudence par rapport au risque potentiel que représente le coronavirus sur l'économie chinois... et donc la croissance mondiale.

L'indice PMI composite d'IHS Markit pour les Etats-Unis ressort à 53,1 en estimation flash pour le mois en cours, à comparer à 52,7 pour décembre 2019, son rythme le plus élevé depuis mars dernier.

C'est grâce à l'expansion des "services" (activité secteur tertiaire) qui accélère de 52,8 en décembre vers 53,2 en janvier alors que l'activité anticipée dans le secteur manufacturier US ralentit bien plus nettement de 52,4 vers 51,7.
Le facteur décisif depuis 48H semble bien être le discours accommodant de la BCE qui continue de promettre des taux très bas, très longtemps, dans un contexte de croissance durable... mais lente.

Peut être que la détente des taux dans l'eurozone s'explique par le recul du "PMI" dans le secteur des "services" : de 52,8 vers 52,2, ce qui n'est que partiellement compensé par une hausse du PMI manufacturier, de 46,3 vers 47,8.
L'estimation flash de l'indice PMI "composite" IHS Markit pour la zone euro s'établit pour sa part à 50,9 en janvier (inchangé donc par rap^port à décembre), signalant donc le maintien d'une faible croissance du secteur privé dans la région en ce début d'année 2020.

Plus au Sud, les BTP continuent de grimper et le rendement de chuter: -3Pts vers 1,225%, un plus bas depuis le 7 novembre.

outre Manche, les Gilts affichent -3Pts à 0,563% alors que Boris Johnson a signé le document officiel de sortie officielle du Royaume Uni de l'UE.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.