Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: quelques rachats limitent la casse (-0,5% hebdo)

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris accélère son rebond technique et le gain s'étoffe à +1,5% vers 5.
760Pts (soit -7% sur le mois de septembre et -0,5% sur la semaine écoulée.

Wall Street reste assez prudent (hausse limitée comme en Europe ce matin), le Dow Jones affichant +0,3%, le S&P500 +0,7% et le Nasdaq +0,8%.
Dans l'Eurozone, la hausse est au rendez-vous mais elle est à peine plus significative avec +0,8% en moyenne.

Les derniers chiffres en date, notamment du côté de l'inflation (+8,9% en Italie, selon Istat ce matin), invitent les investisseurs à se prémunir contre un environnement économique qui apparaît de plus en plus sombre.

L'inflation en zone euro, publiée en fin de matinée, établit un nouveau record de +10,00% sur un an au mois de septembre, contre 9,1% en août.

La France fait figure de bon élève mais c'est grâce au bouclier tarifaire sur l'énergie : les prix à la consommation augmentent de 5,6 % en septembre 2022 sur un an, selon l'estimation provisoire réalisée en fin de mois, après +5,9 % le mois précédent.

Les prix de production de l'industrie française augmentent de nouveau nettement sur un mois (+2,3 % après +2,2 %) en août 2022 selon l'Insee, que les produits soient destinés au marché français (+2,7 % après +1,9 %) ou aux marchés extérieurs (+1,4 % après +2,7 %).

Une petite satisfaction tout de même ce vendredi puisqu'aux Etats Unis: la confiance des consommateurs américains s'est bien améliorée au mois de septembre, mais à un rythme moins marqué que précédemment estimé, selon les résultats définitifs de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan.

Son indice de confiance ressort finalement à 58,6, un niveau bien inférieur à la première estimation (59,5), mais encore supérieur au niveau de 58,2 qui avait été atteint en août.
La composante du jugement des ménages interrogés sur la situation actuelle s'est améliorée à 59,7, contre 58,6 le mois dernier, mais la composante de leurs anticipations est restée stable à 58.
Les anticipations d'inflation des ménages à un horizon d'an se sont toutefois tassées à 4,7% en septembre, soit leur plus bas niveau en un an.

Les dépenses de consommation ont augmenté plus fortement que prévu au mois d'août: elles se sont accrues de 0,4% le mois dernier, a annoncé vendredi le Département du Commerce, alors que le consensus visait une progression de 0,2%.
Le revenu des ménages a lui augmenté de 0,3% en août, conformément aux attentes des économistes, le taux d'épargne ayant atteint 3,5%.

L'indice des prix à la consommation mesuré par les dépenses (PCE), hors prix alimentaires et de l'énergie (dit "core"), a progressé de 0,6% en août après une stabilité en juillet, là où les analystes l'attendaient en hausse de 0,4%.
En variation annuelle, l'indice PCE "core" - très suivi par la Réserve fédérale - affiche une hausse 4,9% contre +4,7% en juillet.

La révision à la hausse, hier, de l'indice PCE, la mesure de l'inflation privilégiée par la Fed, a incité les acteurs de marché à privilégier les options les plus protectrices, en particulier la détention de

Le sommet des ministres de l'Energie de l'Union européenne, prévu aujourd'hui, devrait quant à lui continuer à explorer les pistes pour ramener un semblant de calme sur les marchés de l'électricité et du gaz.

La réunion devrait notamment se pencher sur le plan de la Commission visant à plafonner les prix de l'électricité et à imposer des taxes sur les "superprofits" des groupes pétroliers.

En Chine, l'indice des directeurs d'achat (PMI) du secteur manufacturier est ressorti à 50,1 en septembre, contre 49,4 en août, selon de données publiées aujourd'hui par le Bureau d'Etat des statistiques (BES).

Un chiffre plutôt encourageant, puisqu'un indice supérieur à 50 points indique une expansion de l'activité industrielle, tandis qu'un chiffre en dessous de ce seuil reflète une contraction.
Sur les marchés obligataires, l'inflation à 10% en Europe est accueillie comme un "fait accompli": les taux se détendent de -14Pts sur nos OAT à 2,78%, de -15Pts sur les Bunds à 2,06%, de -17Pts sur les BTP italiens à 4,483%.
L'Euro ricoche nettement sous les 0,985$ et se replie de -0,3% vers 0,9795$.

Du coté des valeurs, Société Générale annonce la signature d'un accord en vue d'acquérir une participation majoritaire dans la Fintech PayXpert.

" Cette acquisition permettrait à la Banque de compléter son offre à destination des commerçants et e-commerçants, avec l'ambition d'être un acteur de référence dans le domaine de l'acceptation de paiement en Europe " indique le groupe.

Transplant Genomics, une filiale d'Eurofins Scientific, a annoncé le lancement de "Trugraf Liver", un nouvel outil d'analyse de l'expression des gènes destiné à optimiser les traitements immunosuppresseurs chez les patients greffés du foie.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.