Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: bonne entame de semaine, pas de stress sur les taux

(CercleFinance.com) - La semaine commence bien (comme la précédente d'ailleurs), la bourse de Paris amplifie ses gains (+1%) autour des 6.
835 points, l'Euro-Stoxx50 progresse sur les mêmes bases, vers 4.120Pts.
La volatilité pourrait encore être au rendez-vous de cette séance en raison des craintes entourant Omicron, le nouvel épouvantail de la planète finance, au gré des prévisions -ou surtout suppositions- alarmistes.

L'OMS rapporte qu'Omicron a été détecté dans 38 pays et poursuit donc son voyage de par le monde, en se jouant des frontières... et des "schémas vaccinaux complets". Par ailleurs, un pic de contaminations chez les enfants est actuellement observé mais il ne faut pas confondre "cas" et malades symptomatiques. En revanche, aucun décès lié à Omicron n'est pour l'instant à déplorer, assure l'OMS.
Pas de phénomène de "risk-off" sur le marché obligataire puisque nos OAT se détendent à la marge de -0,5Pt de base à -0,03%, les T-Bonds US se retendent de +4Pts à 1,3850%.

Chez Aurel, les analystes mettent en avant une étude britannique qui a montré que " les doses de rappel des vaccins Pfizer et Moderna contre le Covid sont celles qui apportent une réponse immunitaire la plus élevée " quand elles sont administrées 10 à 12 semaines après la dernière injection, c'est à dire 3 mois.
Mais sur quelle durée s'étend la protection post-3ème injection ?

Finalement, entre espoirs et incertitudes quant à l'évolution de la situation sanitaire, le mouvement de yo-yo qui s'est emparé ces dernières semaines de l'indice parisien pourrait donc poursuivre, au moins à court terme, ses oscillations.

Le sentiment de marché s'est toutefois un peu amélioré en fin de semaine dernière grâce aux propos rassurants de plusieurs scientifiques quant à la dangerosité du variant et à l'efficacité des vaccins existants.

Mais les craintes de voir s'ériger un "mur d'inquiétudes" - notamment du fait des difficultés financières du géant chinois Evergrande et du durcissement de la politique de la Fed - pourraient l'emporter sur une dynamique de fin d'année habituellement haussière pour les marchés.
Pour tenter de calmer les inquiétudes, Pékin vient de décider d'abaisser les réserves obligatoires des banques chinoises de 50Pts, ce qui accroit de plusieurs dizaines de Mds$ leur capacité d'accorder des prêts.

Les investisseurs sont partagés entre l'espoir d'un traditionnel rallye de fin d'année et la crainte qu'après une hausse de 25% (PX1) à 30% (pour le CAC40 "GR"), les intervenants prennent prétexte de n'importe quel signe défavorable pour prendre leurs profits et sécuriser leurs gains annuels.

Après les montagnes russes de la semaine dernière, Wall Street espère sans doute se remettre en selle avec les chiffres de l'inflation qui seront publiés vendredi : les indices US sont attendus en hausse de +0,3 à +0,6% cet après-midi.

D'après les économistes, le taux d'inflation pourrait sans doute monter au voisinage de 7% sur un an, la récente baisse du prix du pétrole n'étant pas encore visible dans la statistique.

En attendant le point d'orgue de vendredi, la semaine sera rythmée par d'autres indicateurs comme la croissance au troisième trimestre en zone euro et l'indice ZEW du climat des affaires en Allemagne.
Ce matin, l'indice Sentix, le baromètre du moral des milieux d'affaires en zone euro, a chuté de presque -5Pts, de 18,3 vers 13,5 en décembre (le consensus l'attendait à 15,9), sondage réalisé avant la chute des marchés du 26/11.

Dans l'actualité des valeurs françaises, Veolia annonce s'être vu attribué par la National Water Company d'Arabie Saoudite, le contrat de gestion des services d'eau potable et d'assainissement de la capitale Riyad et de 22 municipalités périphériques.

Saint-Gobain annonce un accord en vue de l'acquisition de l'intégralité des actions de GCP Applied Technologies pour un prix en numéraire de 32 dollars par action, correspondant à une valeur d'entreprise d'environ 2,3 milliards de dollars.

Airbus fait part de la signature d'un contrat avec The Helicopter Company (THC), seul fournisseur de services d'hélicoptères autorisé à exploiter des vols commerciaux en Arabie saoudite, contrat portant sur l'achat par ce dernier de 26 appareils.

Crédit Agricole a annoncé vendredi soir que sa branche d'assurance avait pris une participation de 49% dans Edison Renewables, dans le cadre d'une opération valorisant la société italienne d'énergies renouvelables à plus de deux milliards d'euros.

Enfin, Suez s'associe au groupe italien ACEA dans le cadre d'un partenariat spécifique pour la conception, le développement, la fabrication et la commercialisation d'un système de mesure de l'eau avancé en Italie et à l'international.


Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.