Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Thales: quid de l'avenir de la (petite) division Transport ?

(CercleFinance.com) - L'affaire semble entendue : alors qu'Atos proposait une offre - plutôt hostile, du moins "non sollicitée" - à 46 euros par action, c'est Thales qui devrait finalement remporter Gemalto, grand nom européen de la sécurité numérique, avec une offre recommandée à 51 euros.
Thales va donc encore renforcer sa principale division, Défense & sécurité, l'Aérospatial restant son second métier. Ce qui marginalisera un peu plus la troisième activité du groupe, le Transport.

Thales, dont l'Etat et Dassault détiennent chacun - et de concert - environ 25% du capital, est effectivement connu pour sa branche Défense & sécurité : de janvier à septembre 2017, elle concentrait 50% du CA. Vient ensuite la division Aérospatiale, soit 39,4% de l'activité.

Et enfin, la "petite" division Transport : certes, elle a connu une très forte augmentation de ses commandes (+ 43% en organique sur neuf mois, à 976 millions d'euros), mais elle ne représente que 10,2% de l'activité de Thales sur la période. Une proportion qui est vouée à diminuer si Gemalto est finalement intégré, comme cela en prend le chemin.

Autre point suscitant des interrogations sur l'avenir de la branche Transport de Thales : sa faible rentabilité, peut-être liée à sa petite taille. Alors que Thales affiche une marge opérationnelle de l'ordre de 9% dans son ensemble, les Transports étaient dans le rouge en 2015 (- 2,4%), et à peine profitables en 2016 (+ 0,7%), ce qui ne s'est pas sensiblement amélioré au 1er semestre 2017 (+ 0,9%).

Les Transports ? En la matière, Thales est essentiellement présent dans les équipements de signalisation ferroviaire, segment dans lequel il revendique la 3e place mondiale. Rappelons que dans le secteur, l'allemand Siemens Mobility va prendre le contrôle et se rapprocher d'Alstom, afin de contrer le géant chinois CRRC. Ce qui de facto laisse de côté le canadien Bombardier Transport.

Rappelons aussi que Siemens Mobility est plus rentable qu'Alstom en raison, justement, de sa plus forte exposition aux systèmes de signalisation. Ce qui pourrait susciter un intérêt pour l'activité Transport de Thales qu'elle n'a peut-être plus pour son actuelle maison mère.

A suivre sur l'agenda de Thales : les comptes 2017, qui seront publiés le 6 mars 2018.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.