Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: regain de prudence en attendant les PMI

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris ne devrait pas parvenir à confirmer son rebond de la veille mardi matin, dans un contexte de volatilité moindre mais toujours bien présente.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - échéance juin - recule de 67 points à 6260,5 points, laissant entrevoir une ouverture en territoire négatif.

Le marché parisien avait achevé la séance d'hier à son plus haut du jour, sur un gain de 1,2%, soutenu notamment par la bonne tenue des valeurs bancaires.

La tendance a également été portée par de bonnes nouvelles en provenance de Chine.

"Les autorités du pays ont promis d'apporter leur soutien à l'économie, en particulier via des baisses d'impôts de 21 milliards de dollars, et le président américain Biden a déclaré qu'il envisageait de revenir sur certains droits de douane qui avaient été imposés par Trump aux produits chinois", soulignent les équipes de Liberum.

Même avec le redressement de la veille, le CAC 40 accuse toujours une baisse de plus de 11% depuis le début de l'année.

Wall Street a profité de son côté de rachats à bon compte après avoir aligné sept semaines consécutives de baisse. A la clôture lundi soir, le Dow Jones bondissait de 2%, tandis que le Nasdaq s'adjugeait 1,6%.

Les craintes persistantes entourant la santé de l'économie et l'évolution des politiques monétaires laissent toutefois augurer, comme au cours des dernières semaines, d'une volatilité toujours élevée des échanges.

En dépit de ces soubresauts, la journée d'hier a été un peu moins irrégulière puisque l'indice VIX mesurant la volatilité du S&P 500, baptisé "indice de la peur", a reflué de 3% à 28,5 points.

Les investisseurs devraient néanmoins se garder de prendre trop de risques mardi matin en attendant la publication des enquêtes mensuelles auprès des directeurs d'achats (PMI) sur l'activité dans les économies de la zone euro.

Ces données vont apporter de précieux enseignements sur la façon dont la croissance en Europe encaisse le choc lié à la récente envolée de l'inflation.

Du côté du marché obligataire, les taux européens sont repartis en nette hausse hier, tout comme la monnaie unique, suite à des déclarations explicites de Christine Lagarde.

La patronne de la BCE, qui doit se rendre à Davos cette semaine, a indiqué sur son blog officiel qu'elle prévoyait une "sortie des taux négatifs" dès le mois de septembre, avec une hausse des taux directeurs cet automne.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.