Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: encore de la volatilité à l'horizon

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait continuer d'évoluer sur un biais baissier jeudi matin, dans le sillage du lourd repli accusé la veille à New York.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 à échéance mai se replie de 53 points à 6299,5 points, annonçant une prolongation de la pente descendante amorcée hier (-1,2%).

Mercredi soir, Wall Street a fini en forte baisse, le Dow Jones ayant lâché 3,6% et le Nasdaq de 4,7%, dans un contexte d'aversion au risque nourri par les inquiétudes sur la situation sanitaire en Chine.

Les investisseurs cherchent toujours à trouver le bon positionnement face à une Réserve fédérale qui relève ses taux et à une croissance mondiale à la peine du fait des récents confinements chinois.

Ce regain de volatilité sur les marchés a pris par surprise bon nombre d'investisseurs, forcés d'admettre que le régime de faible volatilité qui régnait en maître ces dernières années est désormais révolu.

La hausse du VIX, dit "indice de la peur", illustre bien la nervosité ambiante: l'indice a bondi de plus de 18% hier pour repasser au-dessus du seuil des 30 points.

Pour rappel, le marché est dit calme en-deçà de 20 et nerveux au-delà de 30.

Ce retour de la volatilité pousse les intervenants de marché à revoir leurs stratégies d'allocation d'actifs, sans qu'ils ne sachent trop sur quel pied danser à l'heure actuelle.

"L'inflation élevée, ou les efforts des banques centrales pour la contenir, sont-ils sur le point de provoquer une récession?", s'interroge Joseph V. Amato, le directeur des investissements actions chez Neuberger Berman.

"Les gouverneurs peuvent-ils assurer un atterrissage en douceur?" poursuit le gérant. "Et les marchés actions ont-ils pleinement intégré ces risques?", se demande-t-il.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans est lui aussi très instable et reflue ce matin autour de 2,88%, après plusieurs jours de volte-face et les pics atteints la semaine dernière.

Désormais privés, ou presque, de résultats, les investisseurs vont devoir utiliser la boussole des indicateurs pour se repérer sur des marchés en quête de direction.

Ce jeudi, les projecteurs seront braqués sur la publication de plusieurs indicateurs d'activité américains, dont l'indice de la Fed de Philadelphie et l'indicateur avancé du Conference Board.

Sur l'agenda des indicateurs figurent également, toujours aux Etats-Unis, les inscriptions aux allocations chômage et les ventes de logements anciens.

Si ces statistiques devaient s'avérer positives, les investisseurs pourraient faire preuve d'un peu plus d'optimisme et envisager la piste d'un atterrissage "sans trop de fracas" de l'économie.

Un tel scénario pourrait permettre aux indices boursiers de repartir de l'avant, sachant que les forts reculs qu'ils ont récemment accusés les rendent aujourd'hui plutôt attractifs.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.