Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Devises : le $ sort d'une tendance haussière de près de 9ans

(CercleFinance.com) - Le Dollar plonge de -1% vers 1,2055/E (un plus bas depuis mai 2018) et pulvérise ses récents planchers annuels (1,2010/E).


Le Dollar plonge également de -1% face au Franc suisse à 0,9000.
La surprise du jour, c'est l'arrimage du yen au $ avec une parité qui se maintient à 104,35.
Le "cable" (couple $/£) recule de -0,8% à 1,3430, le Dollar canadien prend +0,4%.

C'est un renversement de tendance potentiel majeur -s'il est confirmé- (le $ était haussier depuis 1,494 début juin 2011) et un signal clairement baissier synonyme de bouleversements profonds affectant la compétitivité relative des Etats Unis vis-à-vis de la Chine et de l'Europe notamment.

La cassure des 1,20/E est survenue peu après le début de l'audition de Steven Mnuchin et de Jerome Powell qui assure que la priorité reste au soutien de l'économie, ce qui suppose une action ferme et résolue de la FED qui s'engage à utiliser "tous ses outils"... mais il tempère en précisant que "beaucoup a déjà été fait".

Steven Mnuchin réaffirme que "les patrons de la restauration ont besoin de dons, pas de prêts".

La chute du Dollar s'est accélérée avec la nouvelle d'une proposition de "package" de soutien financier d'urgence de 908Mds$ par une commission bi-partite (Démocrates + Républicains)0
Elle permettrait à certaines industrie de passer le cap de la fin d'année avant de discuter ultérieurement d'un plan de 2.000Mds$ que Joe Biden appelle de ses voeux (globalement, il plaide pour 3.000Mds$).

L'indice PMI du secteur manufacturier des Etats-Unis -calculé par IHS Markit- a progressé à 56,7 en novembre, contre 53,4 le mois précédent, et atteint ainsi son plus haut niveau depuis septembre 2014.
Mais son "jumeau", l'ISM manufacturier (calculé par l'Institute for Supply Management) se contracte à 57,5, contre 59,3 en octobre.

L'OCDE se montre prudente, voir timorée sur l'ampleur de la reprise en 2021 : après une contraction de -3,7% aux Etats Unis, la croissance serait limitée à +3,2% en 2021.
En Zone Euro, contraction de -7,5% en 2020 puis rebond de 3,6% en 2021 et +3,3% en 2022... ce qui ne compense donc pas la crise du Covid en 2 ans.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.