Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: fin de séance un peu décevante à Wall Street

(CercleFinance.com) - Fin de séance un peu décevante à Wall Street qui a nettement réduit ses gains en cours d'après midi, le S&P500 et le Nasdaq reperdant même la moitié de leur avance.


Le S&P500 et le Nasdaq ne progressent que de 0,7% et 0,8% respectivement, le Dow Jones a mieux résisté avec +1,2%, bien aidé par AMEX +2,6%, Goldman Sachs +2,1% (la banque d'affaire annonce la suppression de 400 emplois) ou United Health (+2,5%).

La hausse du Nasdaq a été emmenée par Baidu +3,3%, Incyte de +2,6%, Tesla +2,4%, Nvidia +2,3%, Gilead +1,8%, Apple et Microsoft +1,5%, Intel +1,2%,

Coté replis, lourde rechute de Micron de -7,4%, Western Digital -7,1%, Workday -2,6%...
Bonne performance d'ensemble du secteur bancaire au sein du "S&P" avec Morgan Stanley +2,3%, Citigroup +1,6%, Wells Fargo +1,2%...

A noter l'introduction très réussie de Palentir qui flambe de +31% et en termine à 9,50$ alors que le prix d'IPO était de 7,25$.

Même en clôturant un peu en retrait des sommets du jour, les performances trimestrielles des indices US démontrent une saisissante divergence entre l'Europe et Wall Street (+10% pour le Nasdaq, contre -2,5% pour le CAC sur 3 mois, et même +31% pour le Nasdaq-100 et -19,5% pour le CAC sur 9 mois, soit un différentiel jamais vu de plus de 50% de part et d'autre de l'Atlantique).

Wall Street avait rouvert en hausse de +1% sur une nouvelle vague d'espoir d'adoption du "Covid Plan" de 1.500Mds$ (une enveloppe minimum selon les Démocrates qui tablent sur 2.200Mds$) par le Congrès avant le 3 novembre mais le doute a ressurgi en fin de séance.

La hausse s'était accélérée vers 16H après la publication d'une hausse record de +8,8% des promesses de ventes de logements en septembre contre +5,9% au mois d'août (le consensus tablait sur un ralentissement à +3,4%).
le secteur privé aux Etats-Unis a créé 749.000 emplois en septembre, un chiffre de 20% supérieur aux attentes (630.000) selon l'enquête mensuelle publiée mercredi par ADP (après les 481.000 postes créés en août).

Les chiffres officiels des créations d'emplois pour le mois de septembre -le NFP- seront dévoilés vendredi par le Département du Travail porteront, eux, à la fois sur le secteur privé et le secteur public: les économistes s'attendent à 850.000 créations d'emplois non-agricoles après les 1,37 millions annoncées pour le mois d'août (un score qui soulève beaucoup de questionnements).

En ce qui concerne le PIB, l'économie américaine s'est finalement contractée un peu moins que prévu au deuxième trimestre (-31,4% au lieu de -31,7%) d'après la troisième estimation du Département du Commerce.
Pour mémoire, la croissance aux Etats-Unis était ressortie à 5% au premier trimestre.
L'indice des prix "core PCE" (panier de la ménagère)- très suivi par la Réserve fédérale américaine - ressort lui en baisse de 1,6%, dont un repli de 0,8% hors alimentation et énergie.

Wall Street n'a pas été inspiré ni ému par le grand débat télévisé entre les deux principaux candidats à l'élection présidentielle américaine où l'une des phrases les plus marquantes fut prononcée par Trump : "le résultat des élections pourrait ne pas être connu avant plusieurs semaines" (suggérant qu'il pourrait ne pas se plier au verdict des urnes pour soupçon de fraude électorale).

Selon un sondage CNN réalisé par l'agence SSRS, c'est Joe Biden qui a emporté le premier duel télévisé en vue du scrutin du 3 novembre, 60% des téléspectateurs lui accordant la victoire contre 28% pour Donald Trump, et 12% optant pour un match nul.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.