Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: spectaculaire détente sur T-Bonds/Bunds, repli des BTP

(CercleFinance.com) - Après des semaines de gestion psychologiquement inconséquente du phénomène "coronavirus" (le SRAS et le H1N1 n'ont jamais affecté la croissance mondiale, la FED agira en conséquence pour soutenir l'économie US, etc.
), les marchés succombent à une vague d'aversion au risque.
La lointaine épidémie chinoise pourrait se transformer en pandémie mondiale, avec la prolifération des cas au Proche-Orient (l'Iran est durement touché) et désormais en Europe (Italie, Croatie, Autriche, France...).
L'OMS juge notamment "très préoccupante (...) l'augmentation soudaine" de nouveaux cas en Italie (plus de 300 ce mardi soir), en Iran (15 morts) et en Corée du Sud et même au Bahrein.
L'organisation mondiale de la santé évoque ainsi un "risque de pandémie", alors que plusieurs cas suspects ont été évoqués en France.

Les taux longs se détendent spectaculairement sur les T-Bonds US, de -4Pts à 1,324% (le "30 ans" affiche 1,803%), un nouveau plancher historique, nos OAT affichant -2Pts à -0,251, les Bunds se détendent de -4Pts à -0,522%.

En Italie en revanche, les BTP voient leur rendement repasser de 0,90 à 0,967% puis au-delà de 1,00 en l'espace de 3 séances.
L'Espagne qui ne compte pas encore de cas déclarés est épargnée par les ventes et les Bonos restent stables à 0,2100%.

Dans ce contexte, les statistiques n'ont plus aucun impact sur la tendance... sauf si elles sont mauvaises.
La Banque de France s'apprête à réviser à la baisse ses prévisions de croissance 2020, actuellement estimée à 1,1%.
En France le climat des affaires en France se montre stable en février, au vu de l'indicateur synthétique de l'Insee, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise, qui se maintient à 105 et reste donc au-dessus de sa moyenne de longue période (100).

Comparé à janvier, le climat des affaires gagne un point dans le commerce de détail et les services, tandis qu'il demeure stable dans le bâtiment et l'industrie. Dans tous les secteurs, le climat des affaires se situe au-dessus de sa moyenne de longue période.

En Allemagne, Destatis confirme une stagnation au 4ème trimestre, une récession ne sera pas évitée au 1er trimestre 2020.

Pour l'anecdote, l'indice de confiance du consommateur du Conference Board est ressorti en légère hausse à 130,7 contre 130,4 en janvier, c'est moins bien que les 132 anticipés.
Plus inquiétant peut-être, une adjudication de 40Mds$ de "T-Bills" à 2 ans a reçu un accueil mitigé (faible demande), le rendement ressort à 1,188%.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.