Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: rasséréné par bons chiffre US, W-Street en gain hebdo

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris finit au plus haut, sur un gain de +1,2% vers 5.
872Pts, dans le sillage de Wall Street qui grimpe également de +1,2% grâce à la publication d'un splendide "NFP" (rapport sur l'emploi US).

Le CAC40 se retrouve à moins de 100Pts de son zénith absolu du 27/11 et réduit sa perte hebdo à -0,5%: le pic de nervosité de lundi est déjà oublié, les interrogations sur la possibilité d'un accord avec la Chine semblent apaisées alors que Pékin annonce suspendre son projet de surtaxation de produits agricoles américains (soja notamment).

L'Euro-stoxx50 affiche également +1,21% (il remonte à 3.692) et Londres se détache avec +1,4%.
A wall Street, les indices US (+1,1% en moyenne) s'apprêtent à finir la semaine sur un score positif : à mi séance, le Dow Jones et le Nasdaq ont effacé leurs pertes hebdo et le S&P500 (3.150) gagne +0,35% au total: ce serait la 9ème semaine du cycle de hausse amorcé le 3 octobre, soit une semaine de plus que lors de la précédente série de semaines de records en cascade de début juin à fin juillet.

Les investisseurs pourront légitimement invoquer une succession de bonnes surprises avec par exemple l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan qui a pris +3Pts à 99,2 points en estimation préliminaire au mois de novembre, bien au-delà du consensus de 97 points.

Mais le chiffre jour le plus attendu était celui de l'emploi US, le "NFP" qui a dépassé les attentes les plus optimistes, avec +266.000 emplois créées en novembre.
Larry Kudlow, le conseiller spécial de Donald Trump pour les questions économique, s'est empressé de s'en féliciter et d'en attribuer tout le mérite à la politique de Donald Trump.

Les Etats Unis ont donc généré 80.000 embauches de plus que le consensus qui n'en espérait que 186.000.

Mais ce qui est le plus étrange, c'est que le secteur privé -selon le Département du Travail- à généré +254.000 emplois: c'est presque 200.000 de plus que ce qu'avait recensé ADP en novembre, selon son enquête mensuelle publiée 48H auparavant (toujours dans ce même secteur privé).

Le Département du Travail a également révisé à la hausse les chiffres d'octobre (de 128.000 à 156.000) puis de septembre (de 180.000 à 193.000)0

Le taux de chômage a également reculé de 0,1 point à 3,5% (le consensus prévoyait une stabilité à 3,6%) et le taux de salaire horaire progresse de +0,3%, ce qui porte la moyenne annuelle à plus de 3% (bonne nouvelle pour les employés).

Au Canada, le taux de chômage explose de 5,5% en octobre vers 5,9% en novembre... au plus haut depuis août 2018, alors que 71.000 emplois ont été détruits (le consensus tablait sur 10.000 créations).
A l'échelle du Canada (et de ses 37.000 millions d'habitants), -71.000 emplois, c'est l'équivalent de -650.000 aux Etats Unis.

De quoi lever les interrogations sur la possible dégradation de l'état de la conjoncture américaine... mais pas sur le risque de récession au Canada.

Parallèlement, sur le marché obligataire, les rendements des emprunts d'Etat américains grimpe ce soir de +5Pts à 1,845%.

"La nervosité et la volatilité qui avaient caractérisé le début de semaine semblent avoir disparu", se félicite Kyle Rodda, analyste marchés chez IG.

En France, le solde du commerce extérieur de marchandises s'établit à -4,730 milliards d'euros en Octobre. Le solde est quasiment stable en octobre en moyenne mobile à -5,1MdsE par rapport à -5,2MdsE en septembre indique l'Insee.

Du coté des valeurs, Airbus a terminé le mois de novembre sur 222 commandes d'appareils civils, alors que 77 étaient livrés parallèlement. Novembre a été marqué par la tenue du salon aéronautique de Dubai, mais aussi par le dépassement par Airbus de la barre symbolique des 20.000 appareils civils commandés (20.058 très exactement) depuis sa création.

Selon BFM Business, les candidats au remplacement de Thierry Bolloré à la direction générale (DG) de Renault sont maintenant trois. Le PDG de l'équipementier ferroviaire Alstom, Henri Poupart-Lafarge, aurait été approché "il y a quelques semaines". Il est intéressé, rapporte le média, et l'Etat français lui serait d'ailleurs favorable.

Euronext fait état de volumes d'échanges moyens quotidiens de 8 231 millions d'euros sur ses marchés au comptant au mois de novembre 2019, en recul de 2,2% en comparaison avec la même période de l'année précédente.

Lanterne rouge du SBF 120, l'action Ipsen chute de -14% après une mauvaise nouvelle en provenance de la FDA qui ne valide pas d'adoption d'un traitement de maladies rares affectant le système osseux.

Le PER 2020 revient ainsi à 10,1 fois, contre 13,2 fois pour Sanofi.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.