Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Nexans: perd 10% sur la semaine malgré ses plans pour 2022

(CercleFinance.com) - Rude semaine pour l'action Nexans, qui perd environ 10% de sa valeur et se classe ainsi en tant que lanterne rouge de l'indice large SBF 120 (- 1% sur la période).
Le câblier a dévoilé des ambitions à horizon 2022 qui n'ont guère été appréciées des investisseurs, d'autant que la fusion de Prysmian et de General Cable se profile.

Et pourtant, l'événement organisé le 13 décembre par Nexans, une journée de rencontres avec les investisseurs, paraissait à première vue favorable. Maintenant que son plan 2015/2017 touche à sa fin, le groupe dirigé par Arnaud Poupart-Lafarge a dévoilé sa feuille de route pour 2022.

De 2018 à 2022, Nexans compte augmenter, sans tenir compte des acquisitions, son chiffre d'affaires de 25%. Soit une croissance organique respectable de 5% l'an en moyenne et, à terme, à un CA "organique" allant jusqu'à six milliards d'euros.

A cela s'ajouteraient des opérations de croissance externe représentant entre 1,5 et 2 milliards d'euros de ventes supplémentaires. Notons que le consensus, table, pour 2017, sur des facturations de 4,6 milliards d'euros : Nexans semble donc voué à changer de dimension.

Parallèlement, l'EBITDA devrait progresser deux fois plus vite ("d'environ 50%"), pour atteindre 600 millions d'euros en fin de période sur le périmètre historique (sans tenir compte des acquisitions). Pour comparer, après 375 millions en 2016, l'EBITDA de Nexans s'annonce à 410 millions cette année. Soit, mais du point de vue de la marge, les progrès s'annoncent moins spectaculaires : elle atteindrait, sur le périmètre historique, 10% en 2022, alors qu'elle devrait déjà se situer cette année à 9%.

Qu'en pensent les analystes ? Pour Barclays Capital (BarCap), qui est passé à la vente sur le titre après cette annonce, le diable se niche dans les détails : "bien ce plan contienne des éléments financiers qui, dans l'ensemble, sont raisonnables, leurs effets ne s'en feront sentir qu'à moyen terme". Ainsi, détaillent-ils, la croissance organique annuelle se limiterait aux environs de 3% jusqu'en 2019 avant de brusquement accélérer vers 6% dès 2020, à mesure que les investissements porteront leurs fruits.

En clair, la hausse des bénéfices de Nexans s'annonce limitée durant les deux années qui viennent, avant une éventuelle accélération. En outre, la génération de trésorerie, grevée par les investissements, s'annonce bien moins favorable que prévu, estime BarCap. Et les analystes de ramener leur objectif de cours à 54 euros.

A l'inverse, Société générale (SG) confirme son conseil d'achat sur le titre Nexans, même si son objectif de cours revient de 65 à 61 euros. "Au vu du plan présenté le 13 décembre, lors de la journée investisseurs, Nexans se situe selon nous à un 'tournant' important", saluent les analystes. Même si SG reconnaît que ce plan est "légèrement prudent et (manque) un peu d'ambition", et que les analystes tablaient précédemment sur une croissance organique de 4%, et non de 3%, jusqu'en 2019. Quoi qu'il en soit, termine SG, Nexans "dispose d'une marge de manoeuvre pour d'éventuelles surprises à la hausse".

Autre élément pouvant peser sur Nexans : une concurrence plus rude. Le 4 décembre, Prysmian, son alter ego italien, a officiellement annoncé son OPA sur l'américain General Cable, ce qui devrait donner naissance à poids lourd du secteur. En 2017, selon le consensus, les ventes de Prysmian sont attendues à 7,8 milliards d'euros, et celles de General Cable à 3,8 milliards de dollars. Au total, le nouvel ensemble afficherait un CA de plus de 11 milliards d'euros, soit 2,4 fois celui de Nexans.

EG


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.