Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

SES: enfin, un mouvement de reprise du titre

(CercleFinance.com) - Enfin du mieux pour les actionnaires de l'opérateur satellitaire luxembourgeois SES ? A la Bourse de Paris, le certificat de dépôt fiduciaire SES (qui n'est donc pas une action ordinaire et, à ce titre en dépit du caractère européen de l'entreprise, n'est pas éligible au PEA français) prend près de 7% ce midi à 13,7 euros, tenant ainsi la tête de l'indice SBF 120.


- 30% sur six mois comme sur un an, et - 56% sur trois ans : la performance boursière de SES a de quoi faire frémir. Et pourtant, le titre a déjà rebondi de plus de 25% sur le plus bas de l'ordre de 10,5 euros touché voilà 15 jours environ, un mouvement déjà significatif.

Schématiquement, les opérateurs satellitaires sont à la peine depuis plusieurs années. En dépit de leur rentabilité toujours élevée (SES affiche toujours en 2017 une marge opérationnelle copieuse de 30%), les entreprises du secteur font face à la dérobade de la croissance. Pêle-mêle, citons une baisse des commandes des administrations publiques, notamment militaires, et surtout du côté "civil" une concurrence accrue de la diffusion des chaînes de télévision et des contenus vidéos par voie terrestre. Ce qui coïncide grosso modo avec l'essor de la fibre optique, dont le débit est bien supérieur à celui de l'ADSL. De quoi donner à certains clients une alternative aux fameuses antennes paraboliques.

Pour ne rien arranger, SES a été récemment pénalisé par des pannes de satellites et des retards de lancement (imputables aux opérateurs spatiaux). Bref, (presque) tout allait de travers et d'ailleurs en 2017, le CA a, en données comparables, reculé de 5,2% à 2,03 milliard d'euros, et même de 8,7% durant le seul 4e trimestre.

Dans ce contexte, les résultats ont dérapé : - 7,6% pour l'EBITDA qui, à 1,32 milliard, ramène la marge de 66,7 à 65,1%, - 14,4% pour le résultat opérationnel, et - 38,1% pour le résultat net part du groupe. Notons que ce dernier mouvement a été fortement accentué par la constatation d'une imposante plus-value comptable en 2016.

Depuis le début du mois de février 2018, SES en a tiré les conséquences : tout d'abord, a-t-on appris le 12 février, le PDG Karim Michel Sabbagh va démissionner et sera remplacé, à compter du 5 avril, par l'actuel patron de la division SES Networks, Steve Collar.

Ce n'est pas tout : le directeur financier de la filiale O3b Networks prendra parallèlement du galon en prenant la fonction de "DAF" pour l'ensemble du groupe. Le management de SES va donc être profondément renouvelé.

Avant de partir, il est revenu à M. Sabbagh de présenter une dernière fois les comptes de l'entreprise. Tirant la conséquence de la baisse du bénéfice net de 962,7 à 596,1 millions, soit de 2,18 à 1,21 euro par action, il a sabré le dividende de 40%, pour le ramener de 1,34 à 0,80 euro par action entre 2016 et 2017. Cette décision douloureuse a aussi le mérite de rendre soutenable le rendement offert par le titre SES, qui restera élevé au titre de 2017, à environ 6%. D'autant que le groupe a par ailleurs évoqué, à terme, la "progressivité" de son coupon.

Enfin, SES estime globalement que la contraction de ses ventes touche à sa fin, et le groupe se montre conservateur en termes de marge d'EBITDA, attendue en 2018 entre 64 et 64,5%, avant "plus de 65%" en 2020. Le pire serait-il maintenant passé ?

Prochain événement inscrit sur l'agenda de SES : les comptes du 1er trimestre 2018, le 27 avril.

EG


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.