Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Valeo: lanterne rouge du CAC 40 depuis le début de l'année

(CercleFinance.com) - A la Bourse de Paris, l'hiver 2017/2018 qui touche à sa fin n'est pas aisé pour les actionnaires.
Voilà l'indice CAC 40 de nouveau en baisse sur une semaine comme depuis la fin de l'année 2016 (- 3,3%). Lanterne rouge : l'équipementier automobile Valeo (- 13%), sanctionné pour des comptes et des prévisions décevantes. A ce jour, 15 valeurs du CAC affichent une baisse de plus de 5% depuis le dernier réveillon.

Les sentiments des opérateurs boursiers sont évidemment influencés par Wall Street, qui était et reste le marché financier directeur. La tension des taux d'intérêt américains à long terme, qui restent toujours à portée de fusil des 3%, incite les investisseurs à reconsidérer leurs positions : faut-il revenir sur les obligations, considérées comme plus sûres et de plus en plus "rentables", de préférence aux actions ? D'autant que si la croissance du PIB et l'inflation expliquent une partie de la hausse des rendements obligataires, un autre catalyseur tient à l'inquiétude sur les comptes fédéraux découlant de la réforme fiscale et du plan d'infrastructure voulus par Donald Trump.

Force est de constater que les grands indices boursiers américains restent proches de l'équilibre depuis fin 2016, le Nasdaq Composite riche en "technos" prenant même 6,8%. A l'inverse, la plupart des indices européens ont viré au rouge sur la période, le FTSE 100 britannique, le SMI suisse et le DAX 30 allemand abandonnant environ 7%.

Le CAC 40 français résiste mieux mais n'échappe pas à la tendance. Le fait que Valeo dérape, pour sa part, de 13% n'est pas anodin. Au-delà de l'environnement de taux, les boursiers sont naturellement sensibles à l'évolution des bénéfices des entreprises, tant en ce qui concerne les comptes passés (l'exercice 2017) que les prévisions.

Qu'est-il donc arrivé à Valeo ? Pénalisés par une croissance organique ralentie à partir du 2e trimestre, les comptes 2017 du groupe sont (en données récurrentes) bien ressortis en hausse, mais moins que prévu par le consensus. La marge opérationnelle s'est d'ailleurs tassée. En outre, les prévisions pour 2018 fournies par la direction augurent d'une croissance moins forte que prévu, ce qui conduit mécaniquement à la réduction des prévisions de résultats.

Certes, la solidité du modèle économique de Valeo et la qualité de ses positions concurrentielles invitent à relativiser cette mauvaise passe, liée notamment aux difficultés sans doute temporaires de grands clients comme Hyundai et Nissan. L'évolution du carnet de commandes incite d'ailleurs à la confiance dans une perspective de moyen terme, et Valeo devrait ainsi conserver son statut de valeur de croissance.

Mais à brève échéance, le consensus ne peut qu'en tirer les conséquences : ainsi, l'anticipation médiane de bénéfice par action Valeo pour 2018, qui était de l'ordre de 4,8 euros voilà un an, recule au fur et à mesure que les analystes revoient leurs projections. Elle se situe pour l'heure aux environs de 4,3 euros.

L'éventuelle généralisation de ces révisions en baisse serait forcément préjudiciable pour l'indice CAC 40, même si à ce stade, les publications de résultats n'incitent pas à redouter le pire.

EG




Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.