Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: le rebond se poursuit avec le recul des tensions

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait prolonger son rebond mercredi en début de séance, toujours favorisée par l'apaisement des craintes autour des conséquences de l'effondrement de SVB qui avaient ébranlé les marchés d'actions ces derniers jours.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - échéance mars - grignote 2,5 points à 7146 points, signalant une ouverture en très légère hausse.

Après avoir végété autour de l'équilibre tout au long de la matinée d'hier, le marché parisien avait fini par prendre son envol à la mi-journée pour achever la séance sur un gain de 1,9% à 7141 points, une performance qui lui a permis de combler une bonne partie de ses lourdes pertes de la veille (-2,9%).

Après s'être fait quelques frayeurs, les investisseurs semblent retrouver un peu d'appétit pour les actifs risqués alors que les craintes d'un effet domino liées à la faillite de SVB s'atténuent.

"Ce redressement s'opère parce que les investisseurs commencent à réaliser que la banqueroute de SVB ne va pas conduire à l'apparition d'un risque systémique", expliquent les analystes de Danske Bank.

Les signes d'apaisement des tensions du côté du système financier américain profitent aux grandes valeurs bancaires européennes, qui ont grimpé de 2,5% hier, signant la troisième plus forte hausse sectorielle du Vieux Continent.

Le reflux des inquiétudes concernant un éventuel effet contagion de la crise SVB ont surtout profité aux places américaines.

Malgré des chiffres de l'inflation en demi-teinte, le Dow Jones s'est adjugé 1,1% hier soir, tandis que le Nasdaq a grimpé de plus de 2,1%.

Autre élément encourageant, l'indice CBOE de volatilité, souvent surnommé le baromètre de la peur à Wall Street, a fortement décroché pour revenir à des plus bas de quasiment une semaine.

La tendance pourrait bien s'animer aujourd'hui avec la publication d'une série d'indicateurs qui aideront à déterminer l'évolution de la politique monétaire des grandes banques centrales.

En Europe, les investisseurs suivront les dernières données de l'inflation en France, puis les chiffres de la production en zone euro qui tomberont en fin de matinée.

Aux Etats-Unis, les intervenants de marché suivront l'indice Empire State de la Fed de New York, les ventes de détail, les prix à la production industrielle, les stocks des entreprises ainsi que les stocks de pétrole.

Les investisseurs pourraient néanmoins revenir à une approche prudente à la veille des décisions de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait adopter un biais toujours aussi restrictif.

Si une hausse de taux de 50 points de base semble actée, il reste à savoir si l'institution évoquera explicitement une hausse similaire à l'issue de sa réunion du mois de mai ou si elle laissera ouverte la possibilité de ralentir ses prochains resserrements à 25 points.

L'épisode SVB a en effet rendu les investisseurs nerveux quant aux effets pernicieux du durcissement monétaire rapide orchestré par les banques centrales, qui pourrait bien porter un coup fatal aux établissements les plus fragiles.

"A ce stade du cycle, un peu de flexibilité serait (...) bienvenue car le risque d'assèchement du crédit en zone euro s'accroît", prévient ainsi Bruno Cavalier, l'économiste en chef d'Oddo BHF.

Copyright (c) 2023 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.