Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: la courbe des taux suscite l'inquiétude

(CercleFinance.com) - Après sa nette progression de la veille (+2,5%), la Bourse de Paris devrait repartir à la baisse jeudi matin, les investisseurs restant toujours très préoccupés par l'évolution de la courbe des taux, qui fait monter la peur d'une prochaine entrée en récession.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - livraison mai - lâche 143,5 points à 6107,5 points, laissant entrevoir une ouverture sur des pertes qui pourraient atteindre 2%.

Au vu de la vigueur confirmée de l'inflation, beaucoup d'intervenants ajustent leurs portefeuilles de manière tactique afin de mieux coller à l'aplatissement des courbes de taux européennes et américaines.

"Nous pensons en effet que les maturités courtes (le deux ans aux Etats-Unis ou le cinq ans sur la zone euro) remonteront plus rapidement que les positions plus longues (10 ans)", explique-t-on chez CPR Asset Management.

Aux Etats-Unis, l'écart entre les emprunts d'Etat à cinq et 10 ans s'est nettement resserré dernièrement, le rendement des Treasuries à cinq ans (2,85%) évoluant désormais pratiquement au même niveau que celui du dix ans (2,86%).

"La courbe de taux américaine donne un fort sentiment de déjà-vu", relève William De Vijlder, le chef économiste de BNP Paribas.

"Son aplatissement marqué, ces dernières semaines, a rapidement donné lieu à des commentaires dans la presse selon lesquels il pourrait annoncer une récession", souligne-t-il.

Le fait que les taux courts repassent au-dessus des taux longs est en effet considéré comme le signal annonciateur d'une possible entrée en récession à terme.

Plus prosaïquement, les économises considèrent que la courbe des taux permet de renseigner les investisseurs sur la volonté des banques centrales de donner un coup d'accélérateur, ou de frein, à l'économie.

Début avril, la courbe des taux s'était déjà inversée sur certains de ses segments, suscitant alors la peur d'une rechute en récession et faisant replonger les Bourses mondiales.

Le marché obligataire reflète les craintes entourant l'impact des tensions inflationnistes sur la croissance et les résultats des entreprises, les investisseurs anticipant une vague de hausses de taux dans les mois à venir.

"Le spectre de la "récession Volcker" du début des années 80 plane", expliquent les analystes de Kiplink Finance.

A l'époque, le président de la Réserve fédérale avait décidé de relever les taux courts jusqu'à 20%, provoquant une récession assumée, épisode qui hante encore la mémoire des marchés.

A cela s'ajoute le mauvais souvenir de l'explosion des bulles financières qui avaient suivi deux des trois derniers cycles de hausses des taux (à la fin des années 1990 et en 2004-2006), une autre crainte qui laisse penser que l'anxiété des investisseurs ne va pas retomber dans l'immédiat.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.