Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: les annonces de la Fed difficilement digérées

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse jeudi matin, pénalisée par la confirmation de la perspective de futures hausses de taux aux Etats-Unis au lendemain de la réunion de la Réserve fédérale.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - livraison février - décroche de 128 points à 6850,5 points, annonçant un début de séance en rouge foncé.

La Fed a laissé ses taux inchangés mercredi à l'issue de sa première réunion de l'année, mais elle a aussi dressé un tableau relativement optimiste de l'économie américaine qui suggère qu'elle prévoit toujours de resserrer sa politique monétaire cette année.

"Le FOMC a donné un signal clair en vue d'une hausse imminente des taux après sa réunion", réagit-on chez Commerzbank.

"Elle considère désormais que toutes les conditions sont remplies", ajoute la banque allemande, qui pronostique un premier tour de vis à l'issue de la réunion du mois de mars.

La banque centrale a également préparé le terrain en vue d'une réduction de son bilan.

Conséquence, la Bourse de New York a terminé globalement dans le rouge mercredi soir, le Dow Jones ayant cédé près de 0,4% au terme des échanges.

Sur le compartiment obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans a d'ailleurs grimpé de neuf points de base à 1,87% hier, avant de refluer en direction de 1,83% ce matin.

Ce sursaut s'explique par le changement de ton perceptible dans le communiqué de politique monétaire de l'institution.

A l'évolution du discours de la Fed vient s'ajouter une situation qui semble de plus en plus tendue sur le front géopolitique, certains médias évoquant une fusillade ayant fait plusieurs morts dans une base ukrainienne.

Dans ce contexte délicat, les titres Intel (-2,7%) et Tesla (-0,8%) sont sanctionnés en cotations avant-Bourse en dépit de la parution, hier soir, de résultats trimestriels jugés plutôt robustes.

La séance s'annonce par ailleurs chargée en indicateurs économiques, puisque les investisseurs prendront connaissance aux Etats-Unis des chiffres des commandes de biens durables et des inscriptions aux allocations chômage.

Mais c'est surtout les premières données concernant le PIB américain du 4ème trimestre qui seront suivies de près.

Le consensus attend une croissance de 5% sur les trois derniers mois de l'année: un chiffre supérieur aux attentes viendrait confirmer le scénario privilégié par la Fed et renforcer l'hypothèse d'une accélération des hausses de taux dans les mois qui viennent.

Au contraire, des chiffres décevants risqueraient, eux, d'alimenter les inquiétudes des investisseurs concernant la conjoncture économique.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.