Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Ubisoft: 4ème séance de repli, les avis des analystes

(CercleFinance.com) - Le titre enregistre une 4ème séance de repli (de près de -7% en 4 séances) avant la publication de ses trimestriels.


Les analystes d'Oddo BHF ont abaissé lundi dernier leur objectif de cours sur Ubisoft, qu'ils ramènent de 60 à 50 euros, expliquant attendre la prochaine publication de résultats avec un certain "stress".

A en croire la banque privée parisienne, qui maintient son opinion "neutre" sur le titre, les inquiétudes entourant le lancement du jeu "Far Cry 6" commencent à poser la question du maintien des prévisions annuelles.

Dans ce contexte d'inquiétudes, Oddo préfère réduire ses estimations et se positionner dans la partie basse de la fourchette des perspectives du groupe de jeux vidéo.

Pour la banque franco-allemande, le premier semestre ne devrait apporter qu'une contribution "très limitée" aux résultats cette année en l'absence de lancement de jeux importants.

Ubisoft publiera ses résultats de premier semestre jeudi prochain après la clôture de la Bourse de Paris.

Bank of America a repris pour sa part mardi le suivi du titre Ubisoft avec une opinion "sous-performance" et un objectif de cours de 41 euros.

Dans une note de recherche, le courtier explique s'inquiéter d'éventuelles pressions susceptibles de s'exercer sur les marges du concepteur de jeux vidéo en raison de l'inflation salariale et de sa faible flexibilité en matière de coûts.

BofA se montre par ailleurs préoccupée par les risques associés à la transition de l'activité de l'éditeur vers les jeux gratuits disponibles en ligne "free to play".

Aux cours actuels, le titre Ubisoft se traite sur un PER de 18,5x, en ligne avec le reste du secteur (18,6x), un phénomène que Bank of America juge anormal au vu des risques en termes de résultats et de l'historique médiocre affichés par le groupe français.

Jefferies a relevé vendredi dernier sa recommandation sur le titre Ubisoft, qu'il conseille désormais d'acheter contre un précédent conseil "conserve", avec un objectif de cours ramené de 61 à 60 euros.

Dans une note de recherche, les analystes du broker américain estiment que le profil risque/rendement du titre est désormais orienté à la hausse.

"Le cours de Bourse intègre une dégringolade des marges bénéficiaires dans le segment du "premium", le marché de coeur du groupe, et/ou des pertes à l'infini dans les activités de jeux gratuits (free to play, FTP)", explique le courtier.

"Aucun de ces deux scénarios n'a de sens", estime-t-il.

Jefferies souligne que les métiers de "coeur" disposent d'une solide propriété intellectuelle et que leurs récentes performances se sont avérées robustes.

Quant aux activités dans le "free to play", il n'existe aucune justification de persévérer dans le domaine si le groupe ne parvient pas à créer de la valeur, poursuit le courtier.

L'intermédiaire note par ailleurs qu'avec une valorisation de 16 fois les bénéfices attendus en 2023, le titre se négocie aujourd'hui trois points en-dessous de ses plus proches comparables.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.