Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: à l'équilibre, les investisseurs jouent la prudence

(CercleFinance.com) - Après avoir perdu 0,7% hier, la Bourse de Paris parvient laborieusement à se stabiliser autour des 6666 points, à son point d'équilibre.


Wall Street efface son repli de -0,2% et revient à l'équilibre : l'E-Stoxx50 calque son évolution sur les indices US.

Les chiffres de l'inflation en Allemagne publiés en début d'après-midi ont eu peu d'impact sur la tendance.

La hausse des prix à la consommation s'est quelque peu ralentie en Allemagne au mois de novembre, selon une première estimation officielle publiée mardi : le CPI n'a augmenté "que" de 10% sur un an ce mois-ci (soit -0,5% en séquentiel), contre +10,4% en octobre, selon les données dévoilées par l'Office fédéral de la statistique.

Les données publiées par Destatis montrent que ce ralentissement est largement imputable à la décélération des prix de l'énergie, qui ont augmenté de 38% lors du mois en cours en rythme annuel, contre +43% le mois précédent.

L'indice d'inflation calculé selon les normes européennes (IPCH) affiche quant à lui une parfaite stabilité d'un mois sur l'autre et une hausse de 11,3% sur un an (contre 11,2% attendu après 11,6% en octobre).

Si les indices européens résistent aussi bien, c'est que beaucoup d'investisseurs s'accrochent à l'idée d'un prochain déconfinement en Chine.

Alors que le nombre de cas quotidiens de Covid continue de s'alourdir en Chine continentale, les investisseurs tablent sur un assouplissement progressif des restrictions sanitaires après les troubles qui ont secoué le pays ce week-end.

Certains spécialistes estiment que ces manifestations pourraient forcer Pékin à faire évoluer sa politique sanitaire au cours des prochains mois.

Pourtant, la Chine a procédé aujourd'hui à la fermeture du parc Disney de Shanghai, au confinement de la mégalopole, à la fermeture des centres commerciaux... et les autorités mettent les bouchées doubles pour achever la construction de camps de "quarantaine sanitaire" en périphérie des plus grandes villes du pays.

Des mesures qui interrogent : en effet, pourquoi consacrer autant d'efforts à l'isolement de millions de citoyens si c'est pour annoncer dans la foulée le renoncement au "zéro Covid" ?

Il faudra probablement attendre la prochaine "Assemblée nationale populaire" en avril prochain et analyser les directives sanitaires adoptées à l'occasion pour en savoir davantage.

Le ministre de la santé chinois avait d'ailleurs déclaré hier sur les plus grands médias locaux que la stratégie "zéro Covid" bénéficiait d'un large soutien et obtenait la pleine coopération de la population.

Dans ce contexte, les places boursières chinoises rebondissaient toutes mardi, profitant surtout de l'annonce de mesures de soutien à l'économie, avec des dizaines de milliards de Yuan mobilisés.

En fin de séance, l'indice CSI 300 des grandes capitalisations des Bourses de Shanghai et Shenzhen affichait un gain de près de 3% tandis que l'indice SSE Composite de Shanghai progressait de 2,3%.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng bondissait de son côté de 3,8%.

Les spéculations entourant un éventuel assouplissement des restrictions sanitaires chinoises devraient profiter, entre autres, au secteur des matières premières.

Les mesures de relance soutiennent les cours du pétrole qui prend 1% supplémentaire à 84,8$ à Londres, soit plus de 4$ repris depuis lundi matin.

Le petit regain d'appétit pour le risque défavorise en revanche le dollar, qui abandonne 0,3% face à l'euro, autour de 1,0370$.

Du côté obligataire, nos OAT se détendent de -10Pts vers 2,52%, les Bunds de -9Pts vers 1,9030%.
Outre-Atlantique, les T-Bonds se tendent symétriquement de +4Ps vers 3,7440%.

Les prochains jours seront aussi animés par les dépenses des ménages américains, par les premiers chiffres de l'inflation en zone euro au mois de novembre, ainsi que par le très attendu chiffre de l'emploi aux Etats-Unis vendredi.

Du coté des valeurs, Société Générale annonce le lancement de l'augmentation de capital d'ALD avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires d'un montant d'environ 1,2 milliard d'euros dans le cadre du projet d'acquisition de LeasePlan.

EDF annonce ce matin avoir conclu hier des prêts bilatéraux à terme pour un montant total de 2,2 milliards d'euros. " Ces facilités ont une maturité de 3 ans et ne comportent pas de pénalité de remboursement anticipé ", indique la société dont les prêts ont été conclus auprès d'un groupe de six banques.

Enfin, Technip Energies a remporté un contrat auprès de TotalEnergies pour la production de carburants d'aviation durables (SAF) sur la plate-forme de Grandpuits en France. Une fois en service, cette installation aura la capacité de produire 210 000 tonnes par an de carburants d'aviation durables.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.