Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: un léger redressement dans le sillage de l'Asie

(CercleFinance.com) - Après avoir perdu 0,7% hier, la Bourse de Paris devrait repartir en légère hausse mardi matin, encouragée par les perspectives d'un prochain déconfinement en Chine.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - échéance décembre - progresse de 40 points à 6704,5 points, annonçant un timide redressement dans les premiers échanges.

Les places boursières chinoises rebondissaient toutes mardi, profitant de rumeurs selon lesquelles Pékin envisagerait d'assouplir progressivement les sévères restrictions actuelles visant à lutter contre le Covid.

En fin de séance, l'indice CSI 300 des grandes capitalisations des Bourses de Shanghai et Shenzhen affichait un gain de près de 3% tandis que l'indice SSE Composite de Shanghai progressait de 2,3%.

A Hong Kong, l'indice Hang Seng bondissait de son côté de 3,8%.

Si le nombre de cas quotidiens continue de s'alourdir en Chine continentale, les investisseurs tablent sur un assouplissement progressif des restrictions sanitaires anti-Covid après les troubles qui ont secoué le pays ce week-end.

Certains spécialistes estiment que ces manifestations pourraient forcer Pékin à faire évoluer sa politique sanitaire au cours des mois qui viennent.

"Les analystes s'attendent actuellement à une réouverture de l'économie chinoise en avril 2023, après la prochaine Assemblée nationale populaire", rappellent les équipes de Wells Fargo.

"Malgré cela, certains professionnels estiment qu'il y a de bonnes chances que l'économie chinoise rouvre avant cette date, la politique zéro Covid se révélant finalement bien trop coûteuse", selon la banque californienne.

La perspective d'un assouplissement des restrictions dans le but de relancer l'économie permet d'atténuer les inquiétudes nées ces derniers jours de la montée des tensions sociales dans plusieurs villes chinoises.

La Bourse de New York a fini en baisse lundi, alourdie par la chute des valeurs de l'énergie et le lourd repli d'Apple (-2,6%) qui a pâti des craintes de voir la production d'iPhone souffrir de la situation.

Le Dow Jones a perdu 1,5%, tout comme le S&P 500, et le Nasdaq Composite a cédé 1,6%.

Les spéculations entourant un éventuel assouplissement des restrictions sanitaires chinoises devrait profiter, entre autres, au secteur des matières premières et assurer un peu de soutien au pétrole, qui rebondit de 1,8% à 78,7 dollars sur le NYMEX.

Le petit regain d'appétit pour le risque défavorise en revanche le dollar, qui abandonne 0,3% face à l'euro, autour de 1,0370.

Les variations devraient toutefois rester limitées sur les marchés européens ce matin en attendant la parution, en tout début d'après-midi, des derniers chiffres de l'inflation en Allemagne.

Avec le repli des prix à la pompe, le poste "énergie" devrait moins peser sur l'inflation en novembre, mais les signes d'apaisement des prix sous-jacents restent pour l'instant très minces.

Les prochains jours seront aussi animés par les dépenses des ménages américains ou les premiers chiffres de l'inflation en zone euro au mois de novembre, avant les très attendus chiffres de l'emploi aux Etats-Unis prévus vendredi.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.