Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: le Dow Jones flanche sous les 30.000 points

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York est repartie à la baisse jeudi matin, toujours pénalisée par la perspective d'une accélération des hausses des taux d'intérêt au lendemain de la réunion de la Réserve fédérale.


En fin de matinée, le Dow Jones recule de 0,4% à 30.059,2 points, après avoir brièvement enfoncé le seuil des 30.000 points, tandis que le Nasdaq Composite cède 1,5% à 11.057,5 points, flirtant dangereusement avec les 11.000 points.

Après une ouverture autour de l'équilibre, les marchés américains sont repartis brutalement à la baisse alors que les rendements obligataires poursuivent leur envol.

Sur le compartiment obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans a franchi ce matin la barre de 3,70% pour la première fois depuis la crise financière de 2008.

Cette hausse des rendements des Treasuries s'explique principalement par le changement de ton perceptible dans les décisions de politique monétaire annoncées hier par la Réserve fédérale.

Ses projections font en effet apparaître des taux d'intérêt se situant autour de 4,5% en 2023, une posture bien plus restrictive que ce qu'attendaient les marchés.

La tension sur le marché obligataire - sur fond des craintes d'accélération de l'inflation et de durcissement de leur politiques monétaires par les grandes banques centrales - a été l'un des moteurs de la correction sur les marchés d'actions cette année.

Autre signe de la nervosité des Bourses américaines, l'indice mesurant la volatilité du S&P 500, connu comme "l'indice de la peur", progresse de 0,8% à 28,2 points pour revenir à de nouveaux sommets depuis la fin de l'été.

Pour ne rien arranger, les deux indicateurs publiés dans la matinée paraissent conforter le scénario d'un net ralentissement de l'économie américaine, voire d'une possible entrée en récession dans les prochains mois.

L'indice des indicateurs avancés du Conference Board s'est replié pour le sixième mois consécutif en août, un signe qui confirme la menace récessionniste.

La hausse des inscriptions hebdomadaires au chômage, bien qu'un peu moins forte que prévu, valide de son côté l'hypothèse d'une accalmie du marché du travail sous l'effet de l'action de la Fed.

L'évolution du discours de la Fed soutient le dollar, qui reste orienté à la hausse face aux autres grandes devises, l'euro abandonnant 0,2% autour de 0,9820 face au billet vert.

Côté valeurs, Accenture cède plus de 1% après avoir publié un bénéfice meilleur que prévu au titre du quatrième trimestre, porté principalement par l'Amérique du Nord, mais dévoilé des prévisions en-deçà des attentes pour son nouvel exercice.

GM perd lui aussi 1% suite à la signature d'un partenariat stratégique avec Lithion Recycling, un spécialiste des technologies de recyclage des batteries.

Microsoft échappe à la tendance baissière et avance de 0,2% dans le sillage de commentaires positifs des analystes de Morgan Stanley, qui estiment que le cours de Bourse actuel sous-estime le potentiel du groupe technologique.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.