Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: une approche de 'wait and see' en attendant la Fed

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait ouvrir en légère progression mardi matin, dans le sillage de Wall Street qui a fini dans le vert hier soir à l'issue d'une séance très volatile.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - livraison octobre - avance de 28 points à 6085,5 points, annonçant un timide rebond en début de séance.

Les initiatives devraient toutefois rester limitées alors que le Réserve fédérale américaine entame aujourd'hui sa réunion de politique monétaire de la rentrée.

Le marché parisien avait fini la séance de lundi sur un repli de 0,3% à 6061 points, un recul finalement limité et loin du scénario rouge foncé qui l'avait vu céder plus de 1,6% à la mi-journée, sous le seuil des 6000 points.

Wall Street a néanmoins réussi à clôturer en hausse lundi, s'orientant dans le vert au cours des derniers échanges après une séance particulièrement volatile et largement orientée à la baisse.

En Asie, la Bourse de Tokyo s'apprête elle aussi à clôturer en territoire positif (+0,5%) suite au rebond modéré enregistré la veille à New York.

Les investisseurs semblent vouloir se mettre en position d'attente à l'approche du comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed, qui débutera aujourd'hui pour se conclure demain.

Les intervenants de marché s'attendent majoritairement à un nouveau relèvement de 75 points de base de l'objectif de taux des fonds fédéraux à l'issue de la réunion de deux jours.

"Une hausse de 100 points de base, murmurée par certains dans le marché, nous parait plutôt irréaliste étant donné le risque d'être perçu comme succombant à la panique, et donc contre-productive", estime Thomas Costerg, économiste chez Pictet Wealth Management.

Au-delà de la décision sur les taux, les marchés attendent de la banque centrale américaine ses nouvelles projections macroéconomiques, ainsi que d'éventuelles indications sur le calendrier de son durcissement monétaire, même si sur son message sur ce point devrait plutôt rester flou.

Après le calme plat de la veille sur le plan macroéconomique, la séance sera par ailleurs animée par quelques indicateurs aux Etats-Unis.

Les opérateurs de marchés surveilleront avec attention les dernières données sur les permis de construire et les mises en chantier, qui devraient montrer que la correction se poursuit sur le marché immobilier américain.

La lourdeur persiste également sur l'obligataire, même si la dégradation des rendements se fait un peu moins sévère après les plus hauts depuis 2011 atteints la veille par le taux des Treasuries à 10 ans.

Sur le marché des changes, le dollar est pratiquement stable face à l'euro, à la livre britannique et au yen.

Les cours du brut font toujours preuve d'une certaine fermeté, avec un baril de brut léger américain qui tente de s'accrocher aux 85,8 dollars après son net repli de la semaine passée.

Pour l'instant, l'évolution des "futures" sur indices new-yorkais suggèrent une hausse de 0,2% à l'ouverture pour les trois principaux indices.

"Graphiquement, la tendance court terme apparait de nouveau baissière", affirment les analystes techniques de Kiplink Finance, qui estiment qu'il va falloir des éléments "significatifs" pour inverser cette baisse "larvée".

"Bien délicat de trouver un brin d'optimisme dans l'immédiat", ajoute le gestionnaire d'actifs, qui s'attend à ce que les supports se trouvant dans la zone des 6000 points soient rapidement testés.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.